In The Light

Par

(3.5 sur 5) / Autoproduction
Categories
Atmosphérique Crossover Prog Rock Progressif

Cold Lands s’est formé à Grenoble, en 2011. Son membre fondateur, Alexandre Martorano, produit sa propre musique en collaboration avec le studio français ‘Le Hangar 38 ‘.

À mes oreilles, Cold Lands sonne comme un groupe de rock/atmosphérique à part entière. Il y a parfois un soupçon de rock prog du début des années 80 qui se glisse de-ci de-là, et des clins d’œil au métal dans quelques compositions. Si vous aimez les ambiances mélancoliques et vaporeuses, alors In The Light devrait fonctionner très bien pour vous.

L’album s’ouvre en beauté avec « The Moon Circle », musicalement, le ton est donné et indique immédiatement la direction musicale choisie. Ce seront des titres compacts et mélodiques, appuyés par un style fluide qui se dessine sur « The Liars Prayer », animé par un riff qui va et vient assurant un tapis de velours au chant charismatique d’Alexandre Martorano. C’est certainement l’un des meilleurs titres de l’opus, et je recommande vivement son écoute.

image

Cold Lands dévoile aussi des ambiances à la Pain Of Salvation sur « Face The Light » puis « I Begin » et son contre-chant liturgique. Certaines plages sont plus mid-tempo comme « Wasted in the Wind » proche du dernier Kristoffer Gildenlöw. Une surprise vient des deux plus longs morceaux, « Crossing » et « The Winged Fog », qui se dirigent vers des domaines plus ambitieux et techniques. Seul petit bémol, une certaine platitude se dégage de l’ensemble, due, à mon sens, à un trop plein de compositions (12) architecturées de manière semblable.

En conclusion, In The Light et d’une belle précision et d’une énergie enthousiaste. Cold Lands, produit un album pertinent dont il peut être fier !

Formation du groupe

Alexandre Martorano : Chant et guitare - Guillaume Mathonnet : Guitare - Vincent Renaudin et Anthony Barruel (Collapse, Anasazi) : Batterie - Yacine Raik : Basse - Jean-Michel Cazenave : Claviers

🌍 Visiter le site de Cold Lands →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Erebus

Par Returned To The Earth

4 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *