The Art of Starvation

Par

(3.7 sur 5) / Autoproduction
Categories
Atmosphérique Crossover Prog Rock Progressif

Sidetrack Walker, alias Dominik Sonders, possède indéniablement le don de composer des mélodies douces et atmosphériques faciles d’accès. Il n’a donc aucune raison de décevoir ceux qui apprécient un prog léger, mélodieux et parfois classicisant, que Dominik a pris la bonne habitude de nous concocter.

Sous une couverture de pochette sombre, « The Art of Starvation » ne déroge pas à l’ambiance mise en place lors de son précédent album, « Come What May ». Comme sur celui-ci, l’énergie n’est pas débordante, par contre l’émotion est en revanche bien présente.

Un disque éclectique regroupant onze titres dont trois chantés par Dominik, The Odd Moment, Wake-up Call et The Host.  Des titres empreints de nostalgie « il suffit d’une pensée pour ressusciter les morts »  (The Host), de désespoir « tout ce que tu as jamais espéré être gît en ruines devant tes pieds » (Wake-up Call) et de pessimisme « quand le monde est en désaccord avec vous ça ne vous réchauffe pas » (The Odd Moment). Bon, je l’avoue, des titres cafardeux à écouter de préférence quand le moral est au beau fixe ! Les grands moments de l’opus découlent, ainsi, le plus souvent d’une atmosphère triste et mélancolique.

En attendant, « The Art of Starvation » est un album superbe dans ses contrastes. Et quelques onces d’une lumière perfide viennent inondées les titres instrumentaux comme « Broken Heartbeats » au rythme urbain syncopé, ou de rêves avec « To Invite the Haunting » et « Off Limits ». Pour finir le prog symphonique de« Will to Leave » réconciliera les amateurs d’une musique plus ‘vivante’.

Sidetrack Walker nous offre des compositions intimes, le reflet d’un artiste qui ne triche pas avec ses émotions et les retranscits en l’état, parce que c’est comme ça qu’il les sent. Bien sûr, l’ensemble est fait avec goût et délicatesse, Dominik convainc par la sensibilité, à laquelle je n’ai pas été indifférent, qu’il dégage.

Formation du groupe

Toutes les musiques et paroles écrites, arrangées, interprétées, produites, enregistrées et mixées par Dominik Sonders, avril-octobre 2018. Mixdown final : octobre 2019. - Photographie de Dominik Sonders. - Conception et mise en page par Bertrand Marchal et Valérie Grigorellis. - Logo par A.D. Jansen (endira-art.deviantart.com). - Maîtrisé par André Jonas (www.andrejonasmusic.com)

🌍 Visiter le site de Sidetrack Walker →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Erebus

Par Returned To The Earth

4 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *