The Contemplative Power Of Water

Par

(4.5 sur 5) / little blue room record
Categories
Atmosphérique Rock Progressif Soft Rock

Six ans après ‘A Sequence Of Moments’, Ali Ferguson sort son troisième album solo « The Contemplative Power Of Water ». Ali est connu en tant que compagnon du groupe de tournée et de studio de Ray Wilson. Avec neuf titres, l’album a une durée de lecture totale d’environ 68 minutes.

La chanson-titre de l’album « The Contemplative Power Of Water (Pt. I) » ouvre les débats sur une ambiance orageuse, un morceau instrumental avec une longue partie narrative sur fond de synthé, avant que la guitare électrique ne vienne déchirer l’atmosphère procurant à la composition un air floydien, le rythme s’envole alors plus aérien et hypnotique jusqu’au final. La piste suivante, « Children Of Men » est très différente de la plage précédente, elle explore un rock torturé versant par moment dans un psychédélisme propre aux années 70, le refrain entrainant et l’ambiance mélodique me rappelle par certains aspects Steve Hillage. La bucolique et relaxante « The River Crows » affiche des éléments progressifs et folks, une belle ballade à la présence appuyée de la guitare acoustique. L’on découvre au fil de la mélodie et dans son final l’interventions de cordes et d’instruments traditionnels. « Stare Into Sunlight » est un prog/rock mid-tempo agréable et bien ficelé, qui trouverait aisément sa place sur nos ondes radiophoniques.

image

La deuxième partie de « The Contemplative Power Of Water (Pt. II) » nous entraine, quant à elle, dans une musique instrumentale rêveuse avec des nuances musicales qui se rapprochent de Mike Oldfield. Mon préféré de l’album « The Catacombs » est un titre fantastique qui devrait plaire à tous les fans de David Gilmour, il réunit toute les qualités d’une bonne composition avec une combinaison mélodique couplet/refrain habile, à la Barclay James Harvest, et des textures instrumentales raffinées qui explosent dans le final avec l’excellent solo floydien d’Ali à la guitare électrique.  

Toujours très mélodique « You Can’t Hold An Ocean » s’illustre dans des magnifiques thèmes multicouches et une belle vivacité instrumentale. « Peace Begins With Me » s’inscrit agréablement dans ces compositions aux mélodies fines et délicates, le solo de synthé de toute beauté est à découvrir à partir de 2’52 ‘’. Dernière et longue piste (10’40’’) « The Contemplative Power Of Water (Pt.III) » est une composition dans la même veine méditative et aérienne que les deux parties précédentes apportant une belle conclusion à l’album.

Dans l’ensemble, « The Contemplative Power Of Water » est un excellent album de rock progressif mélodique, explorant une musique mixte, riche et variée avec des solos de guitare superbement joués et la voix incomparablement douce d’Ali Ferguson.

Formation du groupe

Ali Ferguson : Guitares, Basse, Chant, Claviers, Programmation - Avec : Chris Agnew : Basse (piste 7) - Lawrie Macmillan : Basse (pistes 1,4) - Liam Saunders : Claviers - Ross Ainslie : Whistle - Duncan Ferguson : Cordes - Kim Shepherd:: Chœurs - Sally-Jo Seery : Chœurs (piste 7) - Karin Tenggren : Chœurs (piste 3) - Jennie, Thea et Felix Ferguson : Chœurs (piste 9) - Thea Ferguson : Enregistrement sur le terrain

🌍 Visiter le site de Ali Ferguson →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.