Form Over Dysfunction

Par

(5 sur 5) / Autoproduction/cdbaby
Categories
Crossover Prog Pop/Rock Rock Progressif Soft Rock

Void Contact remet ça, avec son troisième album studio « Form Over Dysfunction ». Nous voici donc de retour dans le monde Power-Pop et Rock Progressif de nos deux compères musiciens, David McHenry, chant, claviers et batterie, et Carter Scott, chant, claviers et guitares. Le groupe nous avait tapé dans l’œil dès leur première production « Many Happy Returns » en 2015. Une galette gorgée d’une musique intemporelle proche d’Electric Ligth Orchestra et des Beatles, parsemée de-ci de-là de touches progressives.

Force est de constater que l’impression à l’écoute du dernier rejeton « Form Over Dysfunction » reste plus que positive. Le son est énorme, et le savoir-faire est plus que perceptible, autant que le sont les influences. On pense pèle-mêle, et toujours, à E.L.O. pour l’approche raffinée des mélodies, et à Supertramp pour cette magie des compositions aux entournures progressives.

image

Alors c’est partie pour 10 titres aux refrains évidents, à l’interprétation tip-top, et qui respirent le bien-être à pleines narines. Allant d’une durée de trois à cinq minutes, ainsi s’égrènent le power-pop de « Second Hand Love », puis sur un rythme reggae « Holiday » et la mélodie lancinante de « He’s Made His Bed », soutenue par les interventions au violon de Daniel Lee. Petite incursion Beatlessienne avec « Never Say Fail » et passages un tantinet psyché/prog sur « All That She Sees ».

Void Contact réussit plus qu’honnêtement le mélange délicat de la musique prog et pop, « Non-Committal Inspirations » amorce une approche fine d’un style apparenté à Jethro Tull (Je sais que David est un fan du Tull) qui s’immisce discrètement au fil de la pièce. Simple mais pas simpliste, « Let Me In » et « I Don’t Care » par leurs mélodies évidentes et aérées nous caressent dans le sens du poil. Gardant toujours une ligne cohérente, « Shame On You, Shame On Me » et l’ambitieux « Paralyzed » parachèvent l’opus d’une manière psychédélique et acoustique, deux titres subtilement agencés.

Une fois de plus Void Contact nous régale, « Form Over Dysfunction » se savoure sans retenue, de la première piste à la dernière. Un opus brillamment conçu qui s’avère être indispensable !

Let Me In
image

Formation du groupe

David McHenry, chant, claviers et batterie, et Carter Scott, chant, claviers et guitares --- Invités : Ryan West, guitares - Daniel Lee, violons - Brittany Bandstra, clarinettes - Mark Horwitz, accordéon, piano

🌍 Visiter le site de Void Contact →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *