Just Delayed

Par

(4.5 sur 5) / Autoproduction
Categories
Crossover Prog Pop/Rock Progressif Alternatif Rock Soft Rock

Découvert sur la toile avec le magnifique clip illustrant « A House On The Moon », les français de Just Delayed nous livrent ici leur première production au titre éponyme. Un ensemble de onze pistes, dans un style musical véritable condensé de rock classique, de blues et d’un zeste de progressif.  

L’impression qu’il résulte de leur musique, est une délicieuse fraîcheur entourée d’un son moderne. Les mélodies sont attrayantes et se transforment en excitation lorsque la voix rocailleuse de Thierry Leduc vient se poser, fluide mais puissante. Une belle particularité illustrée par le morceau d’ouverture, « Strained », lorsque les accords de guitare s’entremêlent au chant pour révéler une atmosphère mélancolique et planante. Passion et émotion sont au menu de « Locked Up » qui glisse sur le côté le plus doux du rock de la formation, une mélodie apaisante pour l’oreille s’écoule doucement.

Un véritable potentiel commercial émane de « A House On The Moon », un morceau accrocheur aidé en cela par ses structures atmosphériques, prodiguant de douces caresses qui dérivent gracieusement sur une mélodie raffinée. Le spectre du jeu musical de Just Delayed, aborde avec « A Father’s Regrets » un environnement où les couches symphoniques et atmosphériques, donnent une sensation à la fois spacieuse, douce et décontractée. Le mélange éclectique des styles nous permet aussi d’aborder le rock façon Dire Strait, avec le remuant « We All Run », le blues de « Where We Feed Our Souls », la déchirante ballade « Rise Up In The Dark » et dans le genre country rock, le ténébreux « I Was Born », qui me rappelle le groupe français (lui aussi) Mountain Men.

image

Passons sur « If 6 Was 9 », qui ne restera pas gravé dans les mémoires, pour plonger dans l’intense « We Move On ». Instantanément, le ton obscur et atmosphérique de celui-ci, où plane l’ombre de Lou Reed, provoque, par sa mélodie sereine et délicate, une envolée émotionnelle de premier ordre. Et pour finir la galette, Tiens donc ! « I Wanna Wake Up With The Sun », une composition de Jack Johnson ou de Cocoon, se serait elle glissée par mégarde lors du pressage de l’album? Ben non, c’est bien du Just Delayed, qui souhaite mettre un point final à la galette avec cette petite touche guillerette, en total décalage avec l’ambiance générale de l’opus.

Bon, pour tout vous dire, peu ou prou de rock progressif, juste quelques touches discrètes par-ci, par-là. De toute évidence, Just Delayed est destiné à ceux qui recherchent de superbes chansons, profondes et bien équilibrées. Des compositions, remplies de changements de tempo et de style, où il y a de nombreuses références subtiles à découvrir.    

Formation du groupe

JULIEN LEBART Keyboards & Weird Noises - THIERRY LEDUC Lead Vocals & Guitars - JULIEN "CHOLO" DENMANIVONG Guitars & Backing Vocals - ROBINSON ROUQUET Drums & Percussions - MATHILDE GOURDON Live Keyboards & Backing Vocals - JEAN-PAUL DAYDÉ Bass

🌍 Visiter le site de Just Delayed →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *