Real Love

Par

(4.5 sur 5) / Autoproduction
Categories
Crossover Prog Pop/Rock Rock Progressif Soft Rock

Karan Goyal est de New Delhi, en Inde et il passe la majorité de son temps à écrire des chansons. « Real Love » est sa première publication solo sous le nom de ‘Elmer Ate the Blimp‘ (EATB). L’album se compose de huit morceaux écrits au cours des trois à quatre dernières années. Son rôle sur le disque: compositeur, parolier, chanteur et guitariste. EATB est essentiellement un projet studio pour le moment. Il n’y a pas de groupe en tant que tel, mais il à bénéficier de l’appui de musiciens éminents de la scène indienne à savoir Chintan Kalra (qui a également produit et mixé l’album), Ishaan Chhabra, Maxwell Peters, Karan Sharma, Alex Fernandes, Jude Manuel et Fabio Carlucci.

J’ai eu la chance de tomber sur EATB par le plus grand des hasards sur le site de CD baby et après une brève écoute je me suis dis qu’il serait bien de mettre en avant Karan Goyal tant celui-ci a le don de composer des petites pièces aux mélodies fines et subtiles qui vous caressent dans le sens du poil. « Real Love » se place dans la tradition des albums intimistes sur fond de rock progressif. Après l’écoute des huit titres une première constatation ; ils s’imbriquent parfaitement bien les uns avec les autres, et le contenu global affirme un savoir faire que l’on imagine difficilement pour un premier album.

EATB excelle dans les ambiances calmes et atmosphériques, « Time Was a Friend » qui ouvre l’opus permet d’appréhender l’univers de cette formation, un zest de Floyd une pincée de Neal Morse, et le mélange prend instantanément. Les deux titres suivants, « Real Love » et « She’s Insane » s’inscrivent avec habileté dans un style pop plutôt atmosphérique riche en harmonies et possèdent également ce côté épuré et direct qui va à l’essentiel. Le versant Folk pointe son nez sur « Lonely Traveler » avec un groove tranquille, Karan avec son timbre de voix si particulier y insuffle une émotion palpable. L’un des meilleurs moments de l’album, avec « T.W.I.M.C » et « Rhapsody » véritables perles d’une douceur rare, au chant fragile qui possèdent la fibre des grands titres. Ils déclinent des thèmes mélancoliques chacun à leur façon en s’appuyant pour le premier sur un piano contemplatif et aérien et pour le second sur les violons et les chœurs qui lui donne un côté rétro façon Beatles pas désagréable du tout. Calme et volupté telle est la sensation que j’éprouve pour « Something out There » immédiatement attachant et point final de cet opus.

Cet album possède un charme indéniable, dû à des compositions qui font mouche à tous les coups, il serait dommage que Karan Goyal et son ‘Elmer Ate the Blimp‘ se retrouve projeté dans les oubliettes d’une production pléthorique, alors faisons l’effort de l’écouter et de le diffuser il en vaut vraiment la peine !

T.W.I.M.C

Formation du groupe

Karan Goyal - Chintan Kalra (qui a également produit et mixé l'album), Ishaan Chhabra, Maxwell Peters, Karan Sharma, Alex Fernandes, Jude Manuel et Fabio Carlucci.

🌍 Visiter le site de Elmer Ate the Blimp →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Zopp

Par Zopp

4.7 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *