Merry Go Round

Par

(3.7 sur 5) / Epictronic / Wormholedeath Records
Categories
Rock Progressif

L’album « Merry Go Round » est le projet solo de Dave Hulatt sous le nom de Road Trip.  C’est le résultat de nombreuses années d’expérience dans l’interprétation, l’enregistrement et la production en tant que musicien/compositeur et ingénieur du son.

L’album recense de nombreuses tendances musicales vers des groupes comme Ozric Tentacles, Pink Floyd et Hawkwind, mais aussi de musiciens tels que John Martyn, Nick Drake. L’inspiration des textes est venue de la lecture d’auteurs comme Phillip K. Dick, ou George Orwell, des influences fusionnant avec des interprétations de la vie, des réflexions sur les événements actuels, les relations et tout ce que nous traversons dans la condition humaine.

image
Dave Hulatt

« Merry Go Round » contient 9 titres allant de 5 à 7 minutes, et dès les premières notes de « Cracks in Space » qui ouvre l’album, on comprend que le musicien puise son inspiration autant dans le rock psychédélique que dans le prog/rock sophistiqué, voire même dans un rock Canterburry. Dave Hulatt avec sa voix chaude et douce, joue ensuite la carte de l’éclectisme avec le titre éponyme « Merry Go Round » qui serpente à travers les genres et le temps. Pour le suivant, « Station In The Sky » quelques orientations vers un groupe comme Caravan et des intonations à la Yes dans le chant inondent la mélodie.

Des arpèges de guitare acoustique ouvre l’instrumental « The Light Of Perfection », une composition qui s’inscrit dans un mid-tempo proche de la ballade, mais qui se développe au fil de la mélodie dans des parties plus élaborées, avec des soli de guitare planants et des nappes de claviers vaporeuses. Avec « The Maze », « The Rabbit Hole Of Time » et « The Trip », Dave Hulatt aborde le versant le plus progressif et le plus aventureux de sa musique. Des morceaux qui intègrent les influences de groupes aussi différents que Marillion et Hawkwind, avec des changements de tempo continus et des rythmes plus vifs sur des sonorités plus dures.

Le morceau suivant, un instrumental, « Times Gone By » tranche avec ses prédécesseurs, le climat y est plus détendu, moins intense et avec une atmosphère franchement mélancolique. Le dernier titre « Welcome To The Dark » nous entraine dans le sillage prog/psychédélique de Steve Hillage. L’ambiance, en évoluant au fur et à mesure entre les riffs de guitare qui s’entremêlent avec les synthés, y est pesante.

« Merry Go Round » propose des titres éclectiques qui se nourrissent d’une musique étonnamment bien exécutée. En bref, rien de bien neuf, mais une transposition actuelle et agréable de compositions aux influences ancrées dans le passé.

Formation du groupe

Dave Hulatt : Instruments et Chant

🌍 Visiter le site de Road Trip →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *