Mantelpeace

Par

(4 sur 5) / FREIA MUSIC
Categories
Rock Progressif

Realisea (Pays-Bas) est le premier projet solo du leader et fondateur de Silhouette, Brian de Graeve. Mantelpeace, est une suite de 11 morceaux à l’architecture peaufinée, arborant une tendance progressive dans l’esprit de Camel, Marillion qui reflètent le talent de leurs auteurs, le couple Brian de Graeve (chant, guitare) et Marjolein de Graeve (chant, flûte).

Mantelpeace adopte des tempos retenus et des voix légères mais assurées, les compositions s’engagent sur la voie d’un rock modéré sans tomber dans le clonage de ses aînés. On ne trouvera rien de révolutionnaire dans sa musique, mais Realisea interprète avec talent et personnalité son album. Un bref survol des titres pour vous donner une idée :

La première piste « Las Vegas Lace » navigue entre arrangements atmosphériques et attitude prog/rock. « Deep Blue » aux contours folk/prog dégage une ambiance légèrement langoureuse, tandis que « Riroda Roads » mélange moments calmes et tempos légèrement augmentés. Sur « Strong Enough » les chants entremêlés de Brian et Marjolein ajoutent de la couleur et de la profondeur sans trop dominer les parties instrumentales. Comment ne pas tomber sous le charme de « Leave Street » qui poursuit le scénario de la ballade à la mélancolie obsédante.

Une courte mais belle pièce, « Out Of This World » d’inspiration folk médiéval, style Blackmore’s Night en moins accentué. L’album s’ouvre à une palette musicale beaucoup plus large avec « Your Part » et « Circles Of Silence » véritables odes incursives dans le progressif. Puis arrive « This Time » superbe dans ses contrastes avec l’intervention des violons qui parsèment la mélodie de touches folk. L’on termine sur « Liquid Domino » empreint de poésie, et « Our Stage » longue (7:50min) complainte fluide où guitares, flûte et claviers s’imbriquent plus que jamais, pour délivrer une magnifique pièce progressive et symphonique, conférant à la composition une qualité d’une perspective intemporelle.

Une sacré fraîcheur s’impose tout au long de cet attachant Mantelpeace, à travers sa musique et par un sens aigu de la mélodie, Realisea nous livre là un très bel album !

Formation du groupe

Brian de Graeve : Chant, Guitare, Claviers - Marjolein de Graeve : Chant, Flûte - Rob van Nieuwenhuijzen (Silhouette): Batterie - Geoffrey de Graeve : Basse - Christophe Rapenne : Claviers - Invités : Simon Rogers ( Also Eden ): Guitare - Jean Pageau ( Mystère ): Chant - Michel St-Père (Mystère): Guitare solo - Tamara van Koetsveld : Clarinette - Sophie Zaaijer : Violon - Mila Kamstra : Violon - Aldo Adema (TumbleTown ): Guitare solo - Bart Laan ( Skylake , Silhouette): Guitare solo - Erik Laan (Silhouette): Claviers, Minotaure, Piano - Rattle Bul (Novatia): Guitare - Suzan van den Engel : Harpe - Duncan den Graeve: Chœurs - Ger Otten : Cor français - Jos Uffing : Basse, Chœurs.

🌍 Visiter le site de Realisea →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *