Ad Astra

Par

(2.5 sur 5) / Inverse Records
Categories
Atmosphérique Rock Progressif

On  dit que la musique n’a pas de frontière ? En voici encore un exemple avec The Nest. Une Formation mêlant l’alliage délicat d’une américaine et de deux finlandais. « Ad Astra » est construit autour de thèmes sur le caractère sacré de la nature, la vie, la mort, la misère, et enfin, la maladie comme celle d’Alzheimer.

L’introduction de ce premier album, le titre « Tena Timetraveller » est un troublant rock atmosphérique. « River Mnemosyne » sur le thème de la maladie évoquée plus haut, délivre une nuance rock noir profond contrastée par la voix claire et envoûtante de Sally. Le morceau est sombre et vous chope les tripes.

La basse, faute de guitariste, se donne à fond dans une rythmique endiablée sur « Nevermore », un ensemble ponctué par un clavier éclairant par petites touches une composition où se mélange de l’atmosphérique et du psychédélique. «We All Bleed Red » et « Koski Listener » nous offrent des moments paisibles où la voix douce et fragile de Sally appuyée par les claviers nous emporte dans un tourbillon radieux mais toujours ponctué par des passages sombres.

« The Watcher » s’impose comme un joli rock alternatif finement construit avec une instrumentation intelligemment équilibrée. « Death Clock » est un titre agréable, ou cette fois, le progressif est présent épousant un rock alternatif de bonne facture. Nous finissons le tour de ce premier opus avec « This House Breathes Fear » un dernier titre du même tonneau de ce que nous retrouvons sur l’ensemble de l’album. Cette ambiance lourde et très anxiogène.

Un album brut de décoffrage avec un enregistrement correct mais il n’y a pas, sans doute volontairement, des touches subtiles et des harmonies recherchées qui peuvent vous titiller les tympans. La chanteuse à une voix un poil dans l’excentrisme mais c’est une affaire de goûts qui peut certainement plaire à certain mais, ce ne fut pas mon cas. Toutefois il est bon de souligner leur immense implication dans une association internationale sur la maladie d’Alzheimer, et une bonne partie des fonds recueillis sur la vente des titres et de l’album lui seront directement reversée.

Formation du groupe

Sally Armbrecht : Clavier, Chant - Markus Lehtinen : Basse - Tuomas Villikka : Batterie

🌍 Visiter le site de The Nest →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *