All is Well

Par

(3.5 sur 5) / Apollon Records
Categories
Ambient Pop/Rock Rock Progressif

On ne peut pas dire que MesaVerde, basé à Oslo, en Norvège, soit un groupe 100% rock progressif, le groupe aux nombreuses influences (Yes, Led Zeppelin, The Buggles, Korgis et Tame Impala) s’inscrit plutôt dans la mouvance créative d’une musique aux atmosphères où l’ambient-Synthpop (nostalgique) tient une place prépondérante, remettant ainsi au goût du jour le son des années 80. MesaVerde est un quatuor composé de, Lars Fremmerlid (basse), Jonas Lundekvam (chant/claviers), Henrik Schmidt (guitare), Jørgen Apeness (batterie).

« All is Well » fait suite au premier opus « KY » de 2022. Sur ce nouvel album, le groupe est passé d’un rock plus direct à des compositions plus développées et mélodiquement ancrées dans un patchwork musical que l’on pourrait qualifier de ‘coloré’.

Les sons de synthé dominent une grande partie de l’album, donnant à la musique une résonnance vintage, cependant, cela ne semble en aucun cas daté. A son écoute « All is Well » dévoile deux facettes différentes, dans un presque parfait 50/50, les titres peuvent se répartir entre ceux qui développent une musique franchement pop et ceux qui s’inscrivent dans un registre prog, certains d’entre eux rappelant par moments le travail en solo de Jon Anderson voire du groupe Yes.

image

Dans les morceaux qui affichent des nuances prog nous trouvons le très funky « Pyramid Fucksnake » une mélodie simple, mais efficace, contre laquelle s’oppose la voix délicate de Jonas Lundekvam. « Tracing » qui nonchalante et mélancolique dans sa première partie se termine dans une fusion instrumentale menée par une basse bondissante. « Eyes » où nous retrouvons quelques influences de Yes, notamment dans le chant et les chœurs.  

Versant pop/ambient nous avons, le très mélodique « Moments » dans un style proche d’OMD, la ballade évanescente « Eva », l’enjoué « Pickings For The Beast » au rythme très soutenu et claviers fougueux, et pour terminer en douceur « Story » langoureux et planant.

L’approche de « All is Well » est rafraîchissante et l’utilisation du mix Prog/Synthpop, parvient à présenter les compositions d’une manière fusionnelle, à la fois complexe et chaleureuse. Agréable dans son écriture et son exécution, la nouvelle production de MesaVerde est un bel exemple d’album qui pourrait piquer votre curiosité.

Formation du groupe

Lars Fremmerlid : basse - Jonas Lundekvam : chant/claviers - Henrik Schmidt : guitare - Jørgen Apeness : batterie

🌍 Visiter le site de MesaVerde →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *