Alegria

Par

(3.7 sur 5) / Autoproduction
Categories
Jazz-Rock Rock Progressif Soft Rock

Avec ALEGRIA, Irwin GOMEZ (un Ruthénois), propose une musique éclectique, avec 8 titres, tous d’une durée de plus de cinq minutes, à l’exception de ‘Les 2 soleils’. Irwin, malgré son jeune âge, a un parcours musical étoffé, que je vous invite à découvrir sur son site. (Bio)

Passons maintenant à la partie la plus difficile, offrir un aperçu de la musique. Des images et des mots viennent à l’esprit, comme, texturé, atmosphérique, organique, et fluide. Les huit compositions sont d’un très bon niveau, avec des thèmes et des mélodies douces dérivants hors des paysages sonores de fond habituels, à l’image du très jazzy/électro « Mouvement Perpétuel ». La musique évolue, de piste en piste, et à cause de cela, il est pratiquement impossible de les séparer pour un en faire un commentaire individuel, mais juste en extraire quelques impressions.

image

Il y a pas mal d’influences des années 1980/90, en particulier dans les sonorités de certains morceaux, comme « A Travers Les Portes » ou « Sereinement » qui me rappellent les atmosphères présentes chez Chick Corea et notamment dans ‘The Leprechaun (1976)‘. Mais juste au moment où vous pensez avoir pris la mesure de l’album, Irwin lance « Les 2 soleils » dans vos oreilles, une ballade où le piano est seul pour un moment d’intimité.

Pour les amateurs de progressif, il est clair que le titre éponyme Alegria apportera, à ceux-ci, une approche plus familière, avec évidemment, une alchimie imparable entre Les parties instrumentales appuyées, et des passages plus calmes beaucoup plus imprégnés de sensibilité.

Les arrangements de l’ensemble des titres n’ont rien à envier aux formations plus renommées. Cet album est une excellente réalisation qui confirme une base solide dans l’écriture des compositions, et repose sur une prestation équilibrée !

Formation du groupe

Angel Gomez - bombo sur 2 Franck Mottin - sax ténor sur 1 Petteri Parviainen - basse sur 2 Remy Bonnal - flute whistle sur 3 Nicolas Billi - batterie sur 1, 4, 5 & 8 Hervé Bezamat - guitare sur 1, 2 & 5 Rémi Vidal - trombone sur 1, 2, 3 & 8 Sacha Lourtiès - trombone sur 1, 2, 3, 4 & 8 Robi George Rohrmacher - flute sur 1, 2, 3 & 8 Alain Zimmerman - trompette & bugle sur 1, 2, 3 & 4 Irwin Gomez - composition, arrangements, piano, claviers, guitare fx, percus, voix & programmations

🌍 Visiter le site de Irwin GOMEZ →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *