Time Trilogy

Par

(4.6 sur 5) / Autoproduction
Categories
Rock Progressif

Après l’excellent « Boy On A Bike », Martin Springett, jardinier en chef du Gardening Club, s’est lancé dans un court mais intense projet, « Time Trilogy ». Il a choisi ici de s’affranchir du style prog anglais pour aborder des sonorités nord-africaines et andalouses. Nous voici donc avec 15’ d’une musique très typée et animée par la guitare flamenco de Kevin Laliberté, et la basse fretless de Drew Birston. Les deux canadiens sont membres du groupe Sultans Of Strings, groupe instrumental de Toronto qui manie avec bonheur flamenco, folklore arabe et cubain, entre-autres. « Time Trilogy » fait également entendre l’excellent violon de Sari Alesh, Syrien établi au Canada. Une affaire canadienne donc !

« Forever Leaving Home » et son atmosphère sombre superpose de nombreux éléments rythmiques, mélodiques et harmoniques dont les enchevêtrements portés à la basse et à la guitare acoustique viennent accompagner la voix caractéristique de Martin Springett.

image

Pour autant que j’en sache quelque chose, « Sister Of Theft » me semble tenir directement du flamenco, avec ses accentuations rythmiques irrégulières typiques du genre. La musique a encore gagné en intensité mélodique et rythmique, et le violon légèrement en retrait vient rajouter à la tension. Moment magique sur ce poème écrit par la poétesse estonienne mais vivant au Canada, Sandra Kasturi !

On termine (déjà …) avec un changement d’atmosphère. « Woman In The Waves » débute par 45 secondes de sonorités rappelant les cordes d’un orchestre avec une superbe progression harmonique. On poursuit avec à nouveau une rythmique particulièrement riche, sur un mid-tempo et un superbe chant mélancolique.

Inutile d’en dire plus. La musique et les musiciens sont absolument excellents dans cette superposition particulièrement inventive de rythmes et d’harmonies en demi-teintes qui créent une étrange atmosphère mélancolique, survolée par la voix d’un Martin Springett en totale maîtrise de son art musical (sans omettre ses talents de graphiste).

Formation du groupe

Part 1 Forever Leaving Home : Paroles de Terry Findlay - Kevin Laliberte : Guitare Flamenco et Guitare Electrique - Drew Birston : Fretless Basse and Basse Acoustique - Martin Springett : Guitares et Chant - Part 2 Sister Of Theft / Paroles d'un Poème par Sandra Kastur - Sari Alesh : Violon - Kevin Laliberte : Guitare Flamenco- Basse Electrique - Martin Springett : Guitares et Chant - Part 3 Woman In the Waves - Martin Springett : Guitares Basse et Chant

🌍 Visiter le site de A Gardening Club Project →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

No Air

Par Perfect Storm

4.5 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *