The Indifferent Stars

Par

(3.7 sur 5) / Autoproduction
Categories
Rock Progressif

Haven of Echoes est le nouveau projet des musiciens Paul Sadler, mieux connu en tant que chanteur, guitariste et auteur-compositeur du célèbre groupe de métal progressif basé au Royaume-Uni Spires, et Andreas Hack musicien allemand et ancien leader du groupe Frequency Drift.

« The Indifferent Stars » est le résultat de cette collaboration. Un album qui emmène l’auditeur dans un voyage introspectif, dans un monde où nous sommes à la fois connectés et pourtant de plus en plus isolés.

L’ouverture atmosphérique sombre et maussade de ‘Sirensong’ progresse rapidement et livre avec éloquence un refrain mémorable, musicalement, son approche mélancolique vous touche en plein cœur, ce qui en fait une entrée puissante remplie de passages musicaux recherchés et complexes. ‘The Orator’s Gift’ se propulse sur des percussions légères et une mélodie simple, mais profonde, où l’émotion est bien présente, c’est une pièce qui vous émouvra sérieusement car elle exsude une sensibilité qui transpire au travers de chaque ligne musicale.

image

Pour ‘Stasis’ le piano et un travail rythmique précis nous entrainent dans une pièce savamment construite. Une composition, qui n’est pas immédiate, associant des passages calmes et puissants parfaitement associés au chant déchirant de Paul Sadler. Avec ‘Endtime’ on peut entendre des claviers plus toniques, des interactions entre musique électronique et prog qui fonctionnent parfaitement. La composition est à la fois pressante, climatique, mais toujours émotionnelle.

The Lord Giveth’ poursuit dans un registre plus grandiloquent, la mélodie dans une première partie souligne joliment le chant, les claviers agissants principalement dans un rôle de soutien. La deuxième partie développe quelques passages complexes, furieux, puis revient et se clôt dans une phase plus atmosphérique. Le dernier et plus long titre de l’album ‘Let Them In’ (12’15’’), illustre à merveille l’unification du prog et du rock symphonique et les font coexister harmonieusement. Au démarrage une pièce plutôt lunaire et calme prenant au fil du temps un peu d’élan et montant lentement jusqu’à un point culminant où s’expriment de superbes claviers et en final un solo de guitare explosif.

Dans l’ensemble, « The Indifferent Stars » nous propose du bon rock progressif un peu touche à tout, mais bien architecturé et solide, dans la veine des maîtres du genre. Porté par un chanteur exceptionnel, une bonne maîtrise des instruments et une bonne production : ce n’est peut-être pas l’album le plus original de l’année, mais son écoute ne vous décevra pas !

Formation du groupe

Paul Sadler : chant, guitares (6) - Nerissa Schwarz : harpe électrique, claviers (3, 5) - Wolfgang Ostermann : batterie - Andreas Hack : tous les autres instruments

🌍 Visiter le site de Haven of Echoes →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Magic

Par VOYAGER X

4 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *