The (Re)Master And The Monkey

Par

(4.3 sur 5) / Plane Groovy Records (Vinyl) Self (CD)
Categories
Rock Progressif

Pour fêter leur 10eme anniversaire discographique, les joyeux lurons de Gandalf’s Fist nous proposent un 8eme album studio, qui remet en fait au gout du jour leur premier album « The Master And The Monkey ». Je vous laisse le soin d’étudier leur discographie ce qui fera vous comprendre que l’imagination des deux compères Dean Marsh et Luke Severn, créateurs du groupe, est sans limites !

Reprenant la trame du 1er album, « The (Re)Master And The Monkey », propose à nouveau 8 pistes musicales (pistes impaires), mais qui sont désormais précédées d’un texte narratif (pistes impaires). Sans faire l’exégèse de la narration, on comprend vite que l’on parle d’une grenouille sans jambes qui déambule sur la tête d’un singe, ce qu’illustre la pochette de l’album. Au tout début on apprend d’ailleurs que l’infortuné batracien répondant au patronyme de Pierre du Gâteau, n’est pas heureux … Ses démêlées avec une chauve-souris quantique de la 10eme dimension y seraient-elles pour quelque chose ?

image

On démarre l’improbable aventure par « The Master and the Monkey (Part 1) » qui se trouve être la piste la plus longue et aussi un bon résumé du style musical du groupe qui mélange allègrement un style folk / pastoral avec des tendances space et heavy. Bonne entrée en matière avec à la toute fin un petit clin d’œil à une ritournelle bien connue ! « Stakes At Low Tide » est une superbe danse folklorique avec ce qu’il faut de rythme et de cornemuse irlandaise au son caractéristique. On poursuit avec le chant des sirènes sur « Siren’s Kiss » avec, voix féminine oblige, Keri Farish au chant, pour une ballade plutôt lumineuse, malgré un début un rien inquiétant.

Nous faisons à présent connaissance de « Maurice The Bat » dans lequel les ébats du chiroptère quantique susnommé sont d’abord gentiment acoustiques et puis vont crescendo et à bon rythme vers une fin assez grandiose. « Life and Crimes Of Pierre du Gâteau » et « Dance Of Umbra » sont plus heavy, avec basse bondissante pour le premier et riffs costauds de guitare et chant puissant pour le second. Je ne connais pas grand choses aux trolls, mais à l’écoute de la musique de « Xavier The Troll », un joli intermède acoustique avec quelques tournures ternaires, ce Xavier n’a pas l’air trop féroce …

Après avoir fort justement rappelé qu’une odieuse créature assise sur un trône sera prise pour Roi à quiconque ne regarde que la couronne incrustée de joyaux, on boucle cet improbable conte par un « The Master And The Monkey (Part 2) » à peine plus court que la Part 1 introductive, plus sombre en moyenne, riche en passages instrumentaux, plutôt dans un style neo-prog.

Spécialiste de l’épopée musicale (dans d’autres albums vous pourrez visiter la cité souterraine de Cogtopolis ou la forêt de Fey), cette reprise complètement retravaillée de leur premier album est un savant mélange de prog symphonique, de passages folkloriques / celtiques et acoustiques, de rock et d’heavy prog … le tout nimbé de cette inimitable excentricité anglaise ! On pense évidemment à Genesis et à Jethro Tull, sans doute aussi à Porcupine Tree.

Je ne peux que vous conseiller la musique des sorciers de Gandalf’s Fist et en particulier cette excellente et surprenante production de début 2021 ! Voilà un groupe qui travaille sérieusement ses textes et sa musique sans se prendre (trop)vau sérieux, ce qui est une posture idéale en musique comme dans de nombreux domaines. En corollaire méfiez-vous des batraciens grincheux et surtout des chauves-souris quantiques … On n’est jamais trop prudent.

Formation du groupe

Dean Marsh : Chant, Guitare, Basse, Synthés, Mandoline - Luke Severn : Voix supplémentaires - Stefan Hepe : Batterie - Keri Farish : Chant principal (6) - Ben Bell : Synthé solo (2), Synthés (8), chœurs (16) - Faliq Auri : Uilleann Pipes and Whistles (4) - Alicia Marsh : Narration

🌍 Visiter le site de Gandalf's Fist →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *