Fields of Næcluda

Par

(3.5 sur 5) / TCHOOKAR
Categories
Métal Progressif Progressif Alternatif Rock Progressif

Fields of Næcluda est un trio “made in” de chez nous, de Grenoble pour être plus précis. Histoire de changer mes habitudes qui consistent à éplucher d’abord le livret, cette fois ci, j’ai directement plongé mes oreilles dans cet opus éponyme pour ne ressentir aucune influence.

Le premier titre « Make you blind » nous plonge dans une atmosphère sombre, ficelée dans un Rock progressif. Avec cette boucle de clavier qui sert de fil conducteur tout le long du morceau. Une plage qui s’amplifie au fur et à mesure. Fichtre, diantre, c’est carrément jubilatoire comme le trio nous embarque ! « Strange Day »  nous propose un rock alternatif bien pêchu et surtout bien maîtrisé. Suit « I see You » un titre qui vous attrape, vous captive, mais surtout donne la pleine mesure du niveau élevé de la composition délivrée, c’est majestueux. D’ailleurs, je vous invite à  regarder le superbe clip qui renforce cette sensation.

Les styles et le mélange des genres on les retrouve sur « Don’t stop running » et « Sea of clouds » où l’on surfe gentiment entre du rock et du métal progressivo-planant. Sortie de ce trip nous fonçons sur un Electro assez envoûtant avec « Elysium », clavier, alliage boîte à rythme et vrai batterie c’est super bien trouvé. La guitare se pose dessus pour vous ensorceler, vient ensuite la voix qui finit de vous embarquer dans un univers, certes un peu sombre mais c’est encore un moment magique. « Id » n’est pas en reste sur le concept boîte à rythme et batterie. Un panel de voix légèrement différent pour un titre s’imposant plus rock que le précèdent morceau. Changement de cap avec « Only ashes remain » qui nous délivre un superbe titre oscillant entre un rock alternatif et du progressif. « Cannot » est le petit point faible de l’album. Des voix sans doute volontairement en retrait et un mixage un poil brouillon où les instruments sont par moment noyés. La dernière piste « Thinking of you » nous présente un rock alternatif…Enfin c’est ce que l’on peut penser mais le pont nous délivre une petite douceur appuyé par une partie basse / clavier qui monte lentement vers un sommet de plaisir, une agréable compo pour finir cette galette.

image

En conclusion Fields of Næcluda c’est une chouette découverte et un premier album qui vaut plus que largement le détour. Il y a une créativité intelligente et bien menée. Une énergie bien canalisée et une maestria qui évoque des longs moments de dur labeur. Sincèrement, je mets mon Zippo en jeu (NDLR ‘Chiche‘) que ce trio va nous revenir avec un nouvel album qui va grimper d’un cran dans la qualité de son contenu, j’en suis convaincu. Allez y vous ne serez pas déçu.

Formation du groupe

Michel Teyssier : Chant, Basse, Claviers - Mathieu Schricke : batterie - Steven Segarra : guitare (Wedingoth)

🌍 Visiter le site de Fields of Næcluda →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

LEO

Par Koen Herfst

3.75 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *