Giants

Par

(4.3 sur 5) / Autoproduction
Categories
Rock Progressif

Novembre 2003, Californie, Sepand Samzadeh (guitare) et Oscar Fuentes (claviers) lancent Days Bewteen Stations et trois albums plus tard, nous voici avec « Giants ». Au gré des albums, le duo fera intervenir quantité d’excellents musiciens, dont Bill Sherwood, toujours présent sur ce dernier opus à la batterie et à la basse, sans parler d’un bonne partie des vocaux et de la production !

Avant de se préoccuper de la musique, tentons de répondre à la question mais qui sont ces Géants ?

La pochetet de l’album dessinée par Paul Whitehead répond à la question. En puisant dans vos souvenirs et connaissances vous y reconnaitrez pêle-mêle et entre-autres Atlas tenant le Ciel, Gulliver, Sysiphe…

Avec « Spark Of Life » on débute par le morceau le plus long et développé de l’album, énergique et symphonique à souhait, penchant nettement vers YES. Le thème principal plusieurs fois répété à l’orgue donne le ton pendant les 6 premières minutes, avant un très beau passage lent subtilement soutenu à la basse, mélodieux à souhait. Alors qu’on s’achemine vers une coda assez lumineuse et lyrique à souhait, et qu’on pense le morceau achevé, on repart dans les tours dans un style plus rythmé et quasi jazzy pour la véritable fin, en nette demi-teinte.

On passe en mode ballade sur « Witness The End Of The World »,avec la chanteuse américaine Durga McBroom qui fut entre autres choriste de Pink Floyd. Ce court intermède lance les 9’ et quelques de « Another Day » avec le retour de Bill Sherwood qui prête sa voix à Sisyphe. Musique lancinante et implacable, très évocatrice du mythe de cet autre géant de l’antiquité.

Par contraste « Goes By Gravity » a tout du hit radio avec son côté franchement pop, avec cette fois l’anglais Colin Moulding au chant, le tout avec un petit d’air de déjà entendu (dû au côté pop-rock sans doute).

Tout cela nous fait arriver au titre éponyme, deuxième morceau de bravoure de l’album avec une fort belle intro d’Oscar Fuentes au piano, un style héroïque avec un Sherwood très convaincant au chant. Une section centrale plus instrumentale dans laquelle la guitare de Sepand Samzadeh enflamme quelque peu la musique. Petite respiration avec l’interlude instrumental « The Gathering » mettant en oeuvre piano solo puis guitare acoustique aux accents hispanisants.

« The Common Thread » écrit par Sherwood a plus qu’un petit air du YES des origines, que ce soit par la musique ou le style vocal très Andersonien. Un belle conclusion !

Si « Giants » est un hommage musical d’Oscar Fuentes pour son père, il est pour le groupe un hommage au prog héroïque des seventies, et pour les auditeurs que nous sommes un superbe moment musical !

Formation du groupe

Sepand Samzadeh - guitares - Oscar Fuentes - claviers - Avec : Billy Sherwood (Circa :, Conspiracy, Yes) - batterie, chant, basse - Colin Moulding (XTC) - chant (4) - Durga McBroom (Pink Floyd, Steve Hackett, Dave Kerzner) - chant (2)

🌍 Visiter le site de Days Between Stations →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Islands

Par The Flower Kings

4.5 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *