Reincarnations

Par

(4 sur 5) / Morrison Records - Force Music
Categories
Crossover Prog Rock Progressif

Découvert personnellement avec l’album ‘Immaginations’ (2020), le groupe suédois AURA revient en 2021 avec ‘Reincarnations’. Précédemment ils ont produit une série d’opus en Ions avec Observations (2012), Relations (2016), Réflections (2018) et Réactions (2019). Il nous promet pour 2022 une nouvelle production intitulée Hallucinations, confirmant une belle suite dans les idées. Pour commencer, le CD se découvre grâce à un superbe packaging et des illustrations biens choisies, avec un thème principal, délicat entre tous, les religions.

Ça démarre par une suite en trois parties, « Genesis », avec une Part1 musicalement obscure et lourde, inaugurant la création de notre monde (Bible Genèse 1-2:4), suivie de la Part2 développant une mélodie allégorique, faisant référence au père créateur, chantée en latin par des chœurs féminins. La Part3, plus animée, file sur un rock urgent, insistant et implacable, étayé par des claviers pointus, des guitares saccadées et le chant céleste de Lennie A. Sans coupure arrive « This Is The Answer », une ballade mid-tempo, posant ses interrogations sur un tapis musical chatoyant où travaillent en harmonie claviers et guitares. Une ballade à la Barclay James Harvest, « When » sillonne la voie lactée, ne manquant pas de surprendre et de ravir, donnant au guitariste Joacim A. S. la plate-forme idéale pour envoyer quelques soli aériens de son instrument.

Un petit rock sympa, mais plus anecdotique, « The Other Side » sert de transition à la deuxième suite, « Close The Hive ». La Part1, courte et lancinante, nous conduit vers une Part2 avec un rock tranchant, frisant le hard rock, nourri au son de l’orgue. Sans pause, « Born Under A Lucky Star » présente un style étonnamment fragile, à la fois avec le chant principal et le travail parfaitement dosé des instruments pour éviter toutes lourdeurs. Le retour brutal dans un monde contraignant avec « Pfizer The Saviour » qui se définit par une mélodie emphatique et des paroles ironiques, ponctuées par quelques accords de ‘Here Comes The Sun’ de George Harrison.

Le propos devient introspectif sur l’écrasant « Move On To The Promise Land », une mélodie mid-tempo nourrie par une rythmique dense. Une contemplation brumeuse émerge de l’éponyme « Reincarnations », d’une beauté étonnamment fragile la mélodie se meut dans un univers paisible, où Lennie A chante rêveusement l’espoir, ‘n’ayez pas peur bientôt la lumière’, l’incertitude, ‘tu ne sais jamais ce que demain apportera’ et le doute ‘Je ne sais vraiment rien’. Quelques mélodies douces-amères pour illustrer, une évocation du conservatisme, « Williamsburg Is Not America » et des espérances misent dans la foi avec « Count 99 Times ».

L’atmosphère s’épaissit dans l’univers sombre qui enrobe « Playing In The Dark », sur une musique qui progresse crescendo, marquée par un solide travail de batterie, elle coule naturellement sur un rythme constant et explose sur un final vif où le chant se fait exclamatoire. Apaisement des esprits pour la douce et tranquille « Only Tell Lies », une ballade simple, magnifique et addictive, alimentée par les accords cristallins de la guitare acoustique. Enfin, les flux et reflux de l’orgue d’« Exodus » nous entrainent dans un rock énergique avec des influences classiques afin d’illustrer les pérégrinations d’un peuple vers la terre promise.

Dans l’ensemble, ‘Reincarnations’ est un album parfaitement équilibré, Il y a suffisamment de bonnes compositions pour rendre l’album très agréable. Il n’est peut-être pas irréprochable, mais c’est un bel exemple de ce mélange de prog mélodique et de soft rock mettant l’accent sur l’accessibilité plutôt que sur de grandes démonstrations techniques.

Formation du groupe

Lennie A. : Chant, claviers, guitares - Joacim AS : Chant & Guitares - Conney E. : Basse, chœurs & Guitare Acoustique - Tommy Pettersson : Batterie & Percussions - Chœurs : Anna-Maria Andersson & Lisa Simonsson

🌍 Visiter le site de Aura →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.