A Rhizome Revolution – Part 1

Par

(4 sur 5) / Apollon Records Prog
Categories
Crossover Prog Rock Progressif

Yobrepus (Oslo, Norvège) dévoile la première partie de « A Rhizome Revolution », un ‘opéra rock’ en deux volets, sa première partie (part 1) sera disponible le 22 mars et la ‘Part 2’ sortira en octobre 2024. Plusieurs thèmes actuels, sans ordre apparent sont traités dans les thèmes de l’album : ‘la crise climatique, les inégalités, la menace existentielle de l’IA, la rareté des ressources et la crise au sein de nos systèmes politiques’.

En termes musicaux, l’albums couvre pas mal de genres, nous y trouvons du rock alternatif, du folk mélancolique, en passant par un prog inspiré des années 60 et l’électro sombre teinté des années 90. A la tête du projet Mats Jørgen Sivertsen, l’auteur-compositeur et multi-instrumentiste du groupe.

Six titres sont présents sur la ‘Part 1’, et le morceau d’ouverture « Stay Cool » donne le ton de l’album en mettant au premier plan un synthé grondant suivi d’une guitare dissonante et une voix filtrée pour créer une ambiance menaçante et oppressante. L’intérêt de la composition vient des nombreuses éclaircies franchement mélodiques disséminées au fil du titre le tout porté par un chant clair venant adoucir l’atmosphère pesante du morceau.

image

Deuxième piste « The Enabler », la plus longue de l’album (9’18’’), démarre sur des synthés spatiaux et une guitare qui construit un mur de sons sombres, mais majestueux. Une composition qui s’inscrit tout à fait dans le territoire progressif avec des influences proches de Marillion. Au programme, une belle aisance mélodique, de nombreux breaks, des touches symphoniques et le chant sensuel de Mats Jørgen Sivertsen.

Le court intermède « Protozoa » (2’17’’) au chant monocorde et à l’atmosphère dense et inquiétante nous conduit vers « Holy Motors » qui rompt l’ambiance en nous invitant dans un rock alternatif relativement bien fait et entrainant qui est de loin le titre le plus accessible de l’album. A l’opposé de son prédécesseur, le lyrique et prog symphonique « Firestorm » nous offre synthés, cordes et piano discrets, le tout avec des effets vocaux aériens, un refrain évocateur et cerise sur le gâteau de superbes solos où piano et guitare se teintent de couleurs jazzy. Dernière piste, le doux « Jupiter » où violons mielleux, voix émotive et harmonies délicieuses nous baignent dans une atmosphère légère et mélancolique, une belle façon de clôturer l’album.

Avec une palette stylistique assez large, « A Rhizome Revolution – Part 1 » montre de nombreux visages différents et de ce fait procure une écoute intéressante, mais aussi un peu déroutante. Dans l’ensemble, une fois assimilé l’amalgame de styles, l’album est musicalement divertissant et vaut le détour.

Formation du groupe

Mats Jørgen Sivertsen : chant, guitares et claviers - Vegard Weyergang Vartdal : chant, synthés et basse - Øyvind Rognerud : guitares, synthés et claviers, - Paal Urdal : batterie - Musiciens supplémentaires : violon : Madeleine Ossum - violon : Lotte Hellstrøm Hestad - violon : Heidi Johnstad Arnesen - violoncelle : Ingeborg Skomedal Torvanger - Piano : Kjetil Jerve

🌍 Visiter le site de Yobrepus →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Airwaves

Par Random Earth Project

3.5 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *