Hero

Par

(5 sur 5) / OSKAR RECORDS
Categories
Atmosphérique Rock Progressif Space Rock

Amarok, que j’ai découvert avec l’album ‘Hunt’ en 2017, est un groupe polonais fondé par le multi-instrumentiste Michal Wojtas. Groupe assez peu prolixe, il a à son actif seulement cinq albums, il faut dire que celui–ci s’est mis en pause une quinzaine d’années. Il produit en ce début d’automne « Hero », un album contenant sept titres d’une durée qui s’échelonne entre cinq et sept minutes avec une base solide ancrée dans un rock progressif qui se découvre pimenté de-ci de-là de quelques touches d’ambient de space rock et d’électro.

« It’s Not The End » commence lentement sur une toile de fond sombre et oppressante accompagnée d’une rythmique légère. Un son incroyablement plein sur une mélodie au refrain vivant et dynamique, se font sentir aussi quelques attaches avec Porcupine Tree. Une belle sensation spirituelle et aérienne se propage sur « Surreal » où l’électronique se fait plus présente, basse et synthés grondants martèlent la mélodie, le chant, à contrario, se caractéristique par son côté aérien nous aidant à traverser ces contrées musicales contrastées.

image

Tandis que « Hail! Hail! AI » s’appuie sur des rythmiques lourdes frôlant la techno et maniant la foudre avec délicatesse, répétitive et obsédante la ligne porteuse de la composition mène une cadence hypnotisante. Avec ses racines fermement ancrées dans le genre space rock, « The Orb » présente une palette de couleurs pastel des plus agréables, un titre crépusculaire où il fait bon s’y lover. L’instrumental « The Dark Parade » se pare d’une mélodie ample et majestueuse, véritable acier trempé qui déroule des hymnes aux excavations dépressives s’arc-boutant sur des saillies guitaristiques en constantes évolutions.

L’éponyme « Hero » s’inscrit dans un space rock plutôt simple et direct avec une sublime mélodie aérienne et un chant céleste. Amarok canalise avec brio tous les éléments du paysage sonore qui le caractérise pour nous délivrer, ici, un must. L’opus se clôt sur une ambiance à la Jon & Vangélis, « What You Sow » musique synthétique et pas remuante pour un sou, une pièce intimiste qui ravit l’âme.

Avec « Hero », Amarok réalise un album de prog parfait, digne héritier des grandes œuvres dans le genre. Bon, je ne vous fais pas un dessin, pas un temps mort, pas de morceaux plus faibles que d’autres, il ravira les fans de bonne musique tous genres confondus !

Formation du groupe

Michał Wojtas : Chant et chœurs, guitares, synthétiseurs, piano droit, harmonium, thérémine, batterie électrique, gong (7), violoncelle, flûte, échantillonnage - Marta Wojtas : Voix (1,6), chœurs (3,4,7), gong, tambour sur cadre, djembé, percussions - Kornel Popławski : Basse (1,2,4-6), violon (1,3,4), chœurs (1), synthé supplémentaire (3, 6) - Konrad Zieliński : Batterie (1-6)

🌍 Visiter le site de Amarok →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.