Light Up

Par

(4.5 sur 5) / GEP
Categories
Rock Progressif Uncategorized

L’album ‘Light Up‘ du groupe Solstice, dont j’avais apprécié la précédente production ‘Sia’, est un véritable condensé de ce qui se fait de mieux en matière de rock progressif éclectique. Les musiciens et notamment Andy Glass, le guitariste leader de la formation, ont réussi à créer un univers sonore complexe et immersif qui emmène l’auditeur dans un voyage intemporel.

Les arrangements musicaux sont riches et variés, alliant des éléments de prog-rock, de folk, parfois de jazz-rock et un soupçon de musique électronique. Le chant de Jess Holland est puissant, expressif, mais sait aussi se faire félin. Les solos de guitare et de violon sont nombreux et la section rythmique solide et groovy.

image

Le titre d’ouverture qui donne son nom à l’album « Light Up » incorpore une section rythmique fluide et discrète, surmontée par la voix douce de Jess, pour un rock prog dynamique aux nombreux breaks instrumentaux. « Wongle No. 9 » swingue gentiment funky et nous propulse crescendo dans un environnement jazz-rock, l’utilisation subtile du violon et des claviers ajoutent une touche de profondeur à l’ensemble. Le versant folk de Solstice se découvre avec l’excellent « Mount Ephraim » qui sur un rythme entraînant et une mélodie accrocheuse nous donne envie de bouger.

Les pistes qui suivent s’imbriquent avec fluidité, sensibilité et profondeur émotionnelle sont réunies dans « Run », douce et émouvante Jess Holland nous transporte dans un univers de poésie et de mélancolie. Dans un tempo un peu plus enlevé « Home » démarre par une intro lente et progressive avant qu’elle ne s’enfonce dans une ambiance plus torride dominée par un superbe solo de guitare. D’une durée de plus de dix minutes « Bulbul Tarang », ancré dans le style classique du rock progressif, se construit lentement avec une entrée en matière aux consonances proches d’un sitar, les changements de thèmes mélodiques d’une grande musicalité ne manquent pas passant de l’ombre à la lumière et donnant à la composition une chaleur particulière.  

En résumé, Solstice produit avec ‘Light Up‘ un mélange équilibré de morceaux fusionnant les genres musicaux avec un style qui lui est propre. Un album réussi qui mérite d’être écouté par tous les amateurs de rock progressif et de musique de qualité.

Formation du groupe

Andy Glass : guitare, chant - Jenny Newman : violon - Pete Hemsley : batterie - Jess Holland : chant - Robin Phillips : basse - Steven McDaniel : claviers, chant

🌍 Visiter le site de SOLSTICE →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

TRUTH

Par ars pro vita

4 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *