October After All

Par

(4.25 sur 5) / Karisma Records
Categories
Rock Rock Progressif

Rhys Marsh présente « October After All » , dix titres d’un rock aérien, aux notes légères, construits tout en finesse sur les racines d’un rock progressif édulcoré faisant la part belle à une musique simple et directe. Rhys Marsh, le multi instrumentiste, n’est pas un novice en la matière, il compose et chante en solo depuis 2008, il a entamé sa carrière avec l’album « The Fragile State Of Inbetween » et sa coopération avec The Autumn Ghost. Collaborant avec d’autres musiciens, il est aussi à l’oeuvre dans les projets Kaukasus et Mandala. 

J’ai été séduit à la première écoute et ceci dès l’intro « River » , qui maintient la tradition d’un rock mélodique et sans complexe, des couplets et refrains sans détour allant droit au but. Registre légèrement différent pour « Long Way Back » et « Golden Lullabies » , où dès la mise en place des claviers l’on ressent fortement l’héritage des seventies, les interventions au saxophone donnant un relief tout particulier et une touche jazzy superbement bienvenue aux compositions. Le chant feutré de Rhys Marsh prend toute sa dimension sur « Ride The New Wave » où le musicien saupoudre ses compos d’une touche de modernité électro/rock du meilleur effet. Au titre des autres morceaux à retenir sur « October After All », l’on trouve le mélancolique et obscur « One Hundred Memories » qui œuvre dans un registre proche de Tim Bowness, qui participe d’ailleurs à l’album. « The Summer Days » qui évolue  dans une certaine simplicité et surtout l’ambitieux « (It Will Be) October After All » qui fort de ses sept minutes affiche un sens bucolique et romantique redoutable.

« October After All » un album agréable à écouter, qui procure une sensation irrémédiable de bien être et place la barre très haut dans la carrière du compositeur et interprète  Rhys Marsh !

Formation du groupe

Rhys Marsh - tous les instruments --- Avec: Arve Henriksen: trompette --- Kåre Kolve: saxophone --- Rohey: chœur --- Silje Leirvik: chœur --- Anders Bjermeland: chœur --- Tim Bowness: chœur --- Rohey Taalah : Chœur

🌍 Visiter le site de Rhys Marsh →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.