PARAD1GM

Par

(4 sur 5) / Season Of Mist
Categories
Power Métal Rock Progressif

Trois anciens membres de Spirited : AlukardX (guitares), Julien (batterie) et Farès (chant), ont décidé se former un nouveau groupe, ils sont rejoint par Matthieu (claviers) de Monolythe et ex Conscience. Nous étions prévenus, PARAD1GM allait expérimenter une fusion entre le heavy, l’électro et le progressif, cela aurait pu donner une musique hybride et sans intérêt, mais c’était sans compter sur le talent des musiciens. Ils se sont fendus d’un album où les genres volent en éclats, sous leurs assauts musicaux ils transfigurent chacun des dix morceaux de l’opus éponyme.

La mixture possède un goût inimitable et dès « Scars of Life » et surtout « Reason » à l’atmosphère caverneuse, la luminosité ingénieuse de PARAD1GM atteint son paroxysme, s’affublant de refrains imparables et de guitares épileptiques qui tutoient de prés l’excellence. Les deux morceaux associant la force des textes et une implication expansive des rythmiques. Le surprenant « Qalbik » , dont les paroles sont en arabe, parachève tout le bien que je pense de ce combo, le titre est mélodique et énergique et me rappelle par son inventivité l’audace du « Hassan I Sahba » de Hawkwind (Album : Quark, Strangeness and Charm de 1977). Beaucoup plus lourd et rentre dedans, le chant épais de Farès n’y étant pas étranger, « Buried » butine avec réussite du côté de la face heavy de PARAD1GM. 

Atmosphère planante pour ce « From the other side » , une mélodie comme je les aimais dans les années 80, la mutation progressive prend vraiment corps avec son intro brumeuse à la Pink Flyod et sa rythmique lourde proche d’Eloy, elle en impose de par sa superbe. Guitares lourdes puis claviers fournis pour ce « Black Feather » , un clin d’œil des plus réussis aux ambiances à la Magnum, tant dans le chant que dans l’esprit musical de nos vétérans du prog. L’instrumental « Host » , suivi de « Hauten » et « Haven » proposent un triptyque musical abordant plusieurs facettes de la formation, un tour d’horizon en trois étapes que nous traversons sans coup férir et sans aucun paradoxe. Découverte et confirmation du savoir faire des compositeurs, qui déclinent subtilement des goûts prononcés et incontestablement passionnés pour une électro/prog subtile, où force et douceur se côtoient avec harmonie. Pour clore ce premier opus, « Burden » jette un pont entre deux genres, passant d’un rock abrupt et allant jusqu’à tutoyer un progressif tarabiscoté mais toujours mélodique.

Premier essai réussi pour PARAD1GM, qui servi par une production tirée au cordeau, nous surprend et nous séduit !

image

Formation du groupe

AlukardX (guitares), --- Julien (batterie) --- Farès (chant) --- Matthieu (claviers)

🌍 Visiter le site de PARAD1GM →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

IONO

Par SPHERES

3.5 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *