Stalagmite Steeple

Par

(5 sur 5) / Giant Electric Pea
Categories
Rock Progressif

Deux ans après l’excellent Fall Of The Watcher, le groupe Returned To The Earth revient avec un cinquième album intitulé ‘Stalagmite Steeple ‘, et six longs titres (de 5 à près de 10 minutes), d’une musique comme toujours drapée dans une douceur atmosphérique chaleureuse.

Stalagmite Steeple‘ est construit sur des ambiances dérivant presque toutes dans un monde onirique, qui séduira tous les mélomanes, mais exige une attention soutenue tant le propos est riche.

L’ouverture « Dark Morality » démarre par une intro atmosphérique qui laisse place à un agréable entrelacs de guitare et claviers sur une section rythmique légère et aérienne. Le chant de Robin Peachey offre une voix douce, passionnée, s’intercalant entre les longues sections instrumentales dans une montée graduelle soutenue et hypnotique. Une composition que l’on pourrait rapprocher du travail de Steven Wilson ou de Porcupine Tree tant le niveau de ce pur rock progressif est élevé. La deuxième plage, le morceau le plus court de l’album, « The Final Time » (4’59’’), prend tout de même le temps de dérouler son univers musical sur un rythme lancinant dans des paysages sonores mélancoliques et déchirants.

image

La piste titre, « Stalagmite Steeple » (toujours dans un format là encore généreux de 9’57’’), déploie sa ligne mélodique sur une rythmique douce, mais profonde, la mélodie monte nonchalamment en puissance et va enfoncer un peu plus le clou du savoir-faire indéniable de Returned To The Earth à nous proposer, dans une combinaison aux sonorités prog/symphoniques, tout ce que le genre peut offrir de meilleur. Plus introspectif « Meaningless To Worth » nous transporte dans un climat ouaté, vers le côté le plus onctueux de la musique du groupe, le chant feutré de Robin apportant au titre un raffinement et une subtilité nous offrant quelques frissons bienveillants.

Une superbe intro au synthé dresse un décor glacé à « Die For Me », mais le titre n’en reste pas là, développant par la suite une ambiance plus chaude ponctuée d’un refrain mémorable et d’un équilibre ténu entre rythme et mélodie. La ligne de basse est pénétrante, la progression est continue et s’enflamme en deuxième partie du morceau dans des envolées de guitare raffinées.

Le dernier morceau de l’album, « The Raging Sea« , mixe à merveille tous les ingrédients découverts au fil des différentes plages de ‘Stalagmite Steeple ‘. Et c’est parti pour un périple qui traverse des territoires colorés, caractérisé par un son plus acoustique qui réunit émotion et mélancolie dans un long cheminement tenant en haleine jusqu’au final.

Stalagmite Steeple‘ est un album qui a de la classe, il respire la qualité et affiche un niveau élevé de musicalité. Alors, pas d’hésitation, laissez-vous envahir par cette musique luxuriante et atmosphérique.

Formation du groupe

Paul Johnston : batterie, guitares, claviers - Robin Peachey : chant, guitares, claviers - Steve Peachey /:claviers

🌍 Visiter le site de Returned To The Earth →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Orbe

Par Le Baron de Vincèse

4.2 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *