Toltec

Par

(4 sur 5) / High Street//Windham Hill Records
Categories
Rock Progressif Rock Symphonique World Music

La carrière solo de Jon Anderson est faite de haut et de bas, les mauvaises langues diraient plus de bas que de haut ! Pourtant, le démarrage avait été fulgurant avec un ‘Olias of Sunhillow’ (1976) qui restera pour beaucoup la pièce maîtresse de la discographie de Jon. Donc, il faut le reconnaitre, pas mal de déchets, mais aussi des petites perles dont ‘Toltec’, sorti en 1996, fait partie. Un concept album composé de 13 titres regroupés en trois chapitres où Jon nous narre l’histoire des Toltèques.

Côté musique, le neuvième album solo de Jon nous plonge dans un environnement s’inspirant d’une world music à la saveur indienne d’Amérique latine avec quelques légères influences progressives. Dans ce concept il est assisté de la voix du narrateur Ernie Longwalker et d’un large éventail de musiciens et de chanteurs.

image

Sans détailler piste par piste, il s’agit principalement d’un album aux arrangement symphoniques associés à de nombreuses parties ethniques ajoutant un caractère (presque) authentique aux compositions de Jon. La deuxième piste « Quick Words (Talk- Talk) » en est le parfait exemple.

Au titre des réussites nous trouvons, « Semati Siyonpme » illuminé par le fabuleux saxo de Paul Haney, le sombre « Good Day Morning » et le titre le plus caractéristique du style du musicien, « Leap into the Inconceivable » où l’on retrouve les paysages progressifs affectionnés par Jon animés par des superpositions d’atmosphères chargées de textures aériennes.

Toltec’ prend quelques écoutes pour se familiariser avec, mais c’est un album qui fournira, au fur et à mesure, une quantité croissante d’images lumineuses et riches en émotions. Cet album savamment conçu est fortement recommandable. A (re) découvrir !

https://youtu.be/iS-9OwHNiCs

Formation du groupe

Jon Anderson : chant - Avec : Keith Heffner : claviers, orchestration - Luis Pérez : percussions - Eduardo del Signore : basse - Freddy Ramos : guitares - Otmaro Ruiz : claviers - Charles Bisharat : violon - Patricia Hood : harpe - Paul Haney : saxophone - Salo Loyo : claviers sur 13 - Deborah Anderson : chant harmonique - Nina Swan : chant - Maria E Del Ray : chant - Daniel Navarro : chant - David Eric Lowen : chant -

🌍 Visiter le site de Jon Anderson →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Live

Par Jean Luc Ponty

5 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *