Lead Me to the Water

Par

(4 sur 5) / Mercury
Categories
Jazz-Rock Rock Rock Progressif

Ah ! ces Albums que je ne me lasse pas d’écouter :

Des refrains chaloupés et sublimes entonnés par une voix chaude et sensuelle, voilà plantée l’atmosphère qui règne sur « Lead Me To The Water » l’excellent album de Gary Brooker sorti en 1982. A l’époque vite tombé dans les oubliettes, pourtant le chanteur de Procol Harum avait réuni tous les ingrédients pour faire de cet album une véritable réussite.

Dans la lignée d’un « Grand Hotel » (1973), les neuf titres présents surfent sur une musique limpide qui navigue entre soul exacerbée et progressif facile et mélodique. Bien sûr, on connaît par cœur la musique de Procol Harum et l’approche musicale de Gary Brooker (mélodies aériennes et un tantinet progressives) ne déroge pas à cette règle. Donc pas de surprise à la découverte de l’opus, mais on est à chaque fois conquis par la qualité des compositions qui figurent sur ce « Lead Me To The Water » . La diversité des mélodies, toujours soutenues par le piano ou l’orgue de Gary transcendent l’ensemble, c’est hyper-mélodique, ça coule de source, et c’est très bien servi par une production aux petits oignons et des musiciens de studio parfaitement rodés.

Je vous conseille en priorité l’écoute de « Another Way » véritable perle mélodique qui nous ramènerait presque au temps béni de « A Whiter Shade of Pale » , le tendre et mélancolique « The Angler» où le chant de Gary s’épanouit au fil de la mélodie (frissons garantis), puis le titre éponyme « Lead Me To The Water » qui s’accommode avec brio d’une rythmique reggae. Gary Brooker signe avec « Lead Me To The Water » , son deuxième effort solo et sa plus belle réussite !

Another Way

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *