New Life

Par

(4.5 sur 5) / Autoproduction
Categories
Rock Progressif

Gabriel Agudo le chanteur de In Continuum et du Steve Rothery Band, publie son premier album solo « New Life » avec des invités prestigieux dont Steve Rothery et Clive Nolam. Il œuvrait précédemment dans un groupe de prog d’Amérique du Sud (Argentine) nommé Bad Dreams qui a plusieurs albums à son actif dont l’excellent ‘Apocalypse of the Mercy’ qui mérite vraiment le détour.

« New Life » s’avère dépouillé, intimiste mais enthousiaste, dans un créneau assez proche de Marillion. Un rock progressif feutré propice aux longs développements musicaux, dés le premier titre l’émouvant « Free as a Bird » (dédié à sa mère) est doté d’une mélodie inattendue dans le genre, mais pourtant, c’est certainement sur ce morceau lent et mélancolique que le chanteur et compositeur se montre le plus convaincant. Une belle introduction montant tranquillement en puissance amène « Karmatic » qui incarne, lui, le côté ultra progressif de Gabriel. Tous les ingrédients propres au genre participent à sa construction, il se teinte de différentes couleurs, symphoniques et classiques, en laissant pas mal d’espace aux interventions instrumentales.

Dans la même optique, « Angel’s Call » est une grande réussite de l’album. La mélodie déploie avec ses claviers un univers sombre alternant couplets aériens et refrains intrusifs, pour se fondre, au fur et à mesure, vers une explosion majestueuse dans un style proche de celui de Genesis. La rythmique de « New Life » développe une montée crescendo qui se fait envoûtante, la voix de Gabriel se distordant pour mieux exacerbé le chant, il y est pour beaucoup dans la réussite du titre ainsi que les claviers aux sons vintage de Clive NOLAN. Un court intermède au piano « Awakening » fait le lien avec « Shining Spark », une ballade plutôt intimiste, toujours très mélodique, le travail vocal de Gabriel portant la chatoyante mélodie. Les arpèges délicats de guitare et claviers se partagent de manière solennelle cette émouvante mélopée. Une reprise de « Free As A Bird (Extended) » de près de 18 minutes clôt l’opus, ce titres reprend la chanson initiale mais de manière plus complexe, plus éclectique nous transportant avec réussite dans un enchaînement d’ambiances variées, prog, classiques, ect..

En résumé GABRIEL fait très bonne figure avec ce « New Life ». Il affirme une sacré personnalité, et trouve un bel équilibre entre titres aventureux et plages intimes, un album vraiment attachant !

Formation du groupe

Gabriel Agudo: chant, guitares acoustiques, chants sioux - avec: René Bosc: guitares espagnoles, basse, claviers, guitares acoustiques, batterie, arrangements orchestraux, percussions amérindiennes - Hélène Collerette: Violin - Jan-Vincent Velazco: Batterie - Dave Kerzner: Clavier solo et claviers sur «Karmatic» - Heiner Scob: Piano de concert Steinway sur «Karmatic» et «Awakening» - Fernando Perdomo: Guitare acoustique et électrique, basse, claviers, batterie - Clive Nolan: Claviers sur «New Life» - Steve Rothery: Guitares électriques sur "New Life" et "Free As A Bird (Single / Extended)" - Christophe Lebled: Claviers sur «Shining Spark» - Sarah Brannens: voix sur «Free As A Bird (Single / Extended)»

🌍 Visiter le site de GABRIEL →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Orbe

Par Le Baron de Vincèse

4.2 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *