The Crimson guitar

Par

(3.6 sur 5) / Cherry Red Records
Categories
Rock Progressif

Fernando Perdomo est un multi-instrumentiste compositeur et producteur connu et reconnu dans le milieu. La fièvre du progressif  a commencé pour lui précisément dans sa jeunesse. En effet, en flânant dans un magasin d’occasion de musique, il s’offrit un lot de cassette de King Crimson. Alors jeune « Padawan » dans l’étude et l’apprentissage de la guitare, ce fut un bouleversement et une révélation musicale qui le saisit aux tripes.

Quelques longues années plus tard, Fernando ce fait un petit plaisir en se lançant un joli défi avec une étude à la guitare classique et nous propose ce tribute acoustique qui nous permet de (re)découvrir, sous un autre angle artistique, des chansons toutes très connues de l’immense répertoire de King Crimson et rendre en même temps un hommage respectueux à Robert Fripp.

Les titres couvrent la période King Crimson de 1969 à 1974, et toutes sont écrites ou co-écrites par Sir Fripp sauf « Erudite Eyes » datant de 1968 composée par Giles et Fripp soit une période pré-KC. J’ai une mention particulière pour le cultisme « The Court of the Crimson King » et « Islands » dont la revisite est faite avec beaucoup de grâce.

La qualité d’enregistrement est au rendez-vous pour l’ensemble de l’album, à tel point que l’on ne peut que savourer les sons soyeux des cordes sur les frets qui donne cette saveur particulière d’avoir l’impression de voir Fernando jouer devant nous. C’est bluffant !

Formation du groupe

Fernando Perdomo – Guitare Classique

🌍 Visiter le site de Fernando Perdomo →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *