Under A Common Sky

Par

(4 sur 5) / Apollon Records
Categories
Alternative Rock Atmosphérique Post Rock Rock Rock Progressif

« Under A Common Sky » est le troisième album d’Electric Litany, groupe basé à Londres et composé de quatre membres. Les 9 titres ont été écrits dans une maison de plage à Corfou pendant l’été 2017, avant d’être enregistrés à Fish Factory, au nord de Londres, par le producteur George Botis. Inspiré non seulement par la nature nocturne de l’île, mais aussi par la crise humanitaire dans laquelle nous nous trouvons, l’album nous invite sur des terres plus que sombres.

Si Electric Litany développe ici un sacré caractère et sans trop le coincé dans un carcan d’influences, je peux dire qu’à l’écoute de l’opus j’ai pu relever certaines connotations avec des groupes tels que Radiohead, Grandaddy, Radar Brothers, Elbow et parfois même avec Orchestral Manœuvre in The Dark. « Under A Common Sky » marque cependant des points en prenant pour se démarquer de toute la production actuelle un aspect mélodique plus introspectif et ténébreux, tout en gardant ce côté aventureux et inventif qui lui sied si bien.

Évacuant tout aspect commercial, le groupe nous livre un album fin et délicat où figurent avec bonheur des plages comme « Azure » , « SeaLight » et « Bedroom » mélodiques et langoureuses de toute beauté, avec un piano qui tient une place prépondérante où les voix se font suaves et caressantes. D’autres pistes sont plus directes et carrées, c’est le cas de « England » un titre sympa qui fait ressortir le côté O.M.D. d’Electric Litany avec son rythme scandé par les synthés, nous rappelant immanquablement certains titres des années 70/80. Le côté défricheur inventif de la formation se retrouve dans les morceaux « The 7th Goodbye » et « CFU » où autour d’une ligne mélodique bien bâtie, les musiciens se laissent aller à de nombreuses digressions instrumentales, parfois même frisant la dissonance, rompant ainsi franchement avec l’atmosphère initiale mise en place.

C’est la curiosité qui m’a enclin à écouter l’album que m’a transmis Apollon Records, je ne connaissais pas du tout Electric Litany, formé en 2007 et qui a quand même déjà publié deux albums et deux EP dont “Love” en 2016 produit par Alan Parsons. Electric Litany est un groupe à l’identité très marquée et son rejeton « Under A Common Sky » , il faut le reconnaître et d’une grande variété assez pour nous faire voyager, c’est pour cela qu’il mérite une attention toute particulière !

Formation du groupe

Alexandros Miaris - Chant, Guitares, Piano, Synthés --- Pavlos Mavromatakis - Basse --- Benjamin Prince - Claviers --- Richard Simic – Batterie

🌍 Visiter le site de Electric Litany →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Lifer

Par MARE IMBRIUM

4 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *