Douar Nevez

Par

(4.5 sur 5) / Hexagone
Categories
Celtique Folk Rock Rock Progressif

“Dan Ar Braz”, “Douar Nevez” … ProgCritique se met à la musique bretonne ??? A quand une revue exhaustive des bourrées auvergnates et une exégèse des chants tribaux du Caucase ?

Je vous rassure, Dan Le Grand est un excellent guitariste et « Terre Nouvelle » est un grand album de musique progressive. Bien sûr, la musique est nettement d’inspiration bretonne / celtique avec ses rythmes et ses mélodies modales hyper caractéristiques, sans parler des instruments utilisés. Deuxième originalité : un album entièrement instrumental, album-concept inspiré de la célèbre légende de la ville d’Ys. Le musicien d’Alan Stivell et de Fairport Convention nous livre ici un festival de guitares électriques et acoustiques, et d’ailleurs on commence cette belle suite musicale par une courte mais géniale « Intro » … au piano seul !!!

On enchaîne vers l’un des 3 morceaux rock celtique de l’album : « Retour de Guerre », avec son passage très jazz-rock. Plus loin, dans un style voisin on écoutera le très folk « Orgies Nocturnes » et l’irrésistible et puissant « Les Forces du Mal ». Guitares électriques et l’orgue font merveille. Tout cela est très dansant et possède une pèche indéniable ! Ces rocks endiablés sont entrecoupés de superbes musiques acoustiques telles « La Naissance de Dahud », « La Naissance de la Ville », « Morvac’h » et le sublime « L’Ennui du Roi ». De courtes idées musicales (moins de 3 minutes) où Dan déploie son immense talent mélodique. Le très étonnant « Mort et Immersion de Malguen / La Fin du Voyage » vous fera entendre, d’abord au piano, puis doublée à la basse une litanie immuable. Le chant apparaît, porté par la cornemuse (biniou en breton). La seconde partie du morceau consiste en une démonstration cornemuse / guitare à l’unisson pour le moins originale. Personnellement ça n’est pas mon passage préféré …

Presqu’à la fin de l’album « L’Appel du Sage », le plus long morceau de l’album, vous emmènera vers un long crescendo, d’abord acoustique, puis électrique. La tension monte ! Après un court moment de musique déstructurée à la vielle à roue (!) qui symbolise la submersion de la ville d’Ys, voici le magnifique « Douar Nevez (Terre Nouvelle) » qui vous emmènera au loin ! D’excellents musiciens accompagnent le grand Dan dans ce voyage initiatique : Patrig Molard – célèbre « sonneur » comme on dit par chez moi, Benoit Widemann (ex. Magma) aux claviers, Michel Santangeli à la batterie, et tous les autres qui donnent à cet album un son assez unique.

J’espère vous avoir convaincu d’écouter ou de réécouter cet album, et si vous êtes conquis comme je l’ai été il y a un peu plus de 40 ans (mince le temps passe trop vite !), je vous garantis que vous le ressortirez (très) régulièrement.

Kenavo et yercʼh mad.

PS : Faites-moi penser à l’occasion de vous parler d’un autre excellent groupe breton de prog, « Seven Reizh » !

Formation du groupe

Dan Ar Braz : guitares électriques et acoustiques - Patrig Molard : flûtes, cornemuses (uileann pipes, biniou bras) - Benoît Widemann : piano acoustique, synthétiseurs, orgues Hammond et Eminent - Dave Pegg : basse - Michel Santangeli : batterie - Marc Chantereau : percussions - Emmanuelle Parrenin : vielle à roue - Laurent Vercambre : violon

🌍 Visiter le site de Dan Ar Braz →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Octave

Par The Moody Blues

3.6 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *