Boston

Par

(4.75 sur 5) / Epic
Categories
Rock Rock FM Soft Rock

Nous nous éloignons un peu des paysages du progressif (quoique) pour vous replonger dans le passé. Nous sommes en 1976 et un étrange ovni dixit la pochette de l’album débarque dans les rayons de nos disquaires adorés. Boston et son album éponyme avec à sa tête deux musiciens le chanteur Brad Delp et le multi-instrumentiste et génial inventeur Tom Scholz. Une musique et des sons qui sortent complètement des balises et autres clichés de l’époque.

Dès le premier titre « More Than A Feeling » on se rend compte de suite de la pépite qui tourne sous notre pointe diamant. Un jeu de Basse plus étoffé que la moyenne, des arrangements voix, guitare, guitare acoustique et des progressions d’accords vachement bien trouvés. Le titre est un petit bijou musical hors norme. Allez zou, on file vers « Peace Of Mind » si le rythme est plus up et plus rock, les ingrédients décrits plus haut sont encore présents. Visiblement on sent la marque de fabrique Tom Scholz. On se remet de nos émotions et nous arrivons à la troisième piste  « Foreplay/Long Time ». Pas le temps de souffler. Une introduction orgue Hammond rejoint par un feu d’artifice instrumental basse guitare à couper le souffle pour le début de cette chanson, qui, fait pas loin des huit minutes. La deuxième pépite de l’album titille délicieusement notre cortex, le morceau absolu. « Rock & Roll Band » et « Smokin’» ont des tempos nettement plus rock FM avec l’omniprésence de l’orgue Hammond qui apporte indéniablement une couleur spéciale dans la manière d’exploiter l’instrument.

« Hitch A Ride » la petite ballade pour souffler un peu tout en faisant une jolie passe d’arme guitaristique entre  Barry Goudreau et Tom Scholz. Barry qui est un des rares musiciens et connaissance de longue de Tom à avoir aidé à retoucher sur certaine piste la fameuse démo.  « Something About You» a un air entraînant que l’on peut facilement chantonner ou siffloter. Nous sommes sur un bon titre Rock FM tout comme « Let Me Take You Home Tonight »  qui clôture un album plein de promesse.

Le travail du chant et des chœurs est remarquable tout au long des titres de l’album et une recherche musicale aussi créative que magnifique. Et dire que la production EPIC faisait la fine bouche sur la démo et avait demandé à Tom Scholz de refaire certaines prises avec des musiciens proposés par le label. Refaites à discrétion par Tom lui-même, sans que la boite de production ne s’en rende compte. Environ 25 Millions d’exemplaires vendus dans le monde pour ce premier album, je pense que comme rampe de lancement on peut difficilement rêver mieux comme début de carrière. Un album à découvrir pour les personnes qui ne connaissent pas du tout le groupe, bien que je doute un peu. Pour les autres, faites-vous le plaisir de ressortir l’album et vous replonger dedans séance tenante. Si vous avez une grosse envie plongez-vous aussi sur leurs deuxième opus « Don’t Look Back »

Formation du groupe

Brad Delp: Chant; guitare acoustique (8) Tom Scholz: Guitare, claviers, basse Barry Goudreau: Guitare (3, 8) Fran Sheehan: Basse (3, 8) Sib Hashian: Batterie (sauf 4) Jim Masdea: Batterie (4)

🌍 Visiter le site de BOSTON →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.