Les plus appréciés

A la frange du rock progressif

ParGabriel 17 décembre 20151 Comment
Accueil  /  Post Rock  /  Late Night Venture – tychonians

Late Night Venture

 / tychonians


(4/5)
Genre:  Post Rock

Formation:  Jens Back Bass Guitar - Michael Falk Schilling Guitar, Vocals - Peter Falk Drums - Søren Hartvig Guitar, Vocals - Jonas Qvesel Synths -

  • 1. Stjerneborg
  • 2. Nebula
  • 3. Moonshone on white rock
  • 4. Halo Orbit
  • 5. Revenge Motif
  • 6. Praha

Un concept du groupe Danois Late Night Venture , l’album «  Tychonians  » titre qui prends son nom de l’astronome Tycho Brahe, du 16ème siècle. L’ensemble de l’opus  évoque notre relation avec le cosmos et notre position face à celui-ci. Dans le siècle de Tycho Brahe, dans l’esprit de l’homme, la terre était le centre du monde, depuis nous savons grâce aux avancées technologiques qu’il n’en est rien. L’être humain, continu à avancer, malgré ses peurs, ses espoirs et aspirations et il est difficile de ne pas céder à la notion que nous sommes, chacun de nous, le centre de tout. En tant que tel , nous sommes peut-être encore les adeptes de Tycho – d’ou :  » Tychonians  » ! Beau concept.

«  Tychonians  » est la cinquième publication du groupe, le matériel musical, 6 plages allant de 4,44 min  à 9,52 min, est plus lourd et plus hard par rapport à leurs travaux antérieurs. Ce concept transporte les auditeurs dans un univers varié, à la frange du rock progressif et du post rock, Late Night Venture, ventile huit morceaux à la fois lourds et aériensAprès une introduction paisible, « Stjerneborg« , un synthé vaporeux, apparaît et devient le pivot de la mélodie centrale autour duquel les textures saturées de guitares viennent se greffer au fur et à mesure. Atmosphère plus enlevée pour Nebula,  traversée de subtiles cassures hypnotiques, le titre le plus accrocheur. Des atmosphères mystiques sont esquissées avec « Moonshone on white« , longue procession instrumentale, les voix de Michael et Søren viendront se poser, sur le final du plus long titre de l’album, pour en accélérer le rythme. Pour sa part, « Halo Orbit » est un rock qui naît d’une série d’accords solennels et répétitifs,  aussi froid que spatiaux. Orienté par la mouvance des éléments, « Revenge Motif« , un morceau au tempo rapide et pour le final  « Praha » serein, plus lumineux et méditatif, puis le son s’évanouit.

« Late Night Venture » avec « tychonians » propose un mélange improbable entre Kraftwerk, Tangerine Dream et Metallica, assaisonné de son fort et propre caractère. Du début à la fin, la variété musicale des titres de ce concept initiatique, vous tiendrons en éveil !


Genre:
  Post Rock
Visiter le site de Late Night Venture
cette critique a été partagée 0 fois
 400
A propos de

 Gabriel

  (490 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

1 commentaire

Laisser un message

Your email address will not be published.