Les plus appréciés

Rock Inventif !

ParGabriel 23 novembre 20151 Comment
Accueil  /  Rock Progressif  /  Rock Electronique  /  The Anagram Principle – Inventor

The Anagram Principle

 / Inventor


(3.25/5)
Label: EarthCat Records   
Genres:  Rock ElectroniqueRock Progressif

Formation:  Bob Neft and Tedd Arnold (Vocals, Guitar, Keyboards)

  • 1. Fathom 3327
  • 2. Napalm
  • 3. Occam's Razor
  • 4. Master of Distance
  • 5. The Light Consumed
  • 6. Black Cloud
  • 7. Quake
  • 8. Transmission
  • 9. Aftermath
  • 10. Gamma Andromeda

The Anagram Principle est la collaboration de deux musiciens de Pittsburgh, Tedd Arnold et Bob Neft. « Inventor« , il fait suite à leur précédente publication « Realm of Being » en 2013.

Il est à noter que Tedd Arnold a sorti trois albums solos : « Ghost Child » (2015),  « A Theft of Fire »(2014), « Sacred Electronica » (2012). Bob Neft en a lui publier un  « The Cacophony of Life » (2014).

« Inventor » Un concept lyric et intellectuel, de l’homme et sa quête inventive, il suffit de regarder les titres des morceaux pour imaginer le cheminement des deux compositeurs. « Inventor » est une méditation sur la création qui glorifie l’humanité pour ses avancées technologiques et sa capacité à maîtriser les machines de par son intelligence.

Le genre musical est plus proche du rock progressif, que de la musique électronique, malgré l’utilisation intensive des synthétiseurs et autre instruments de programmation. Dix morceaux qui glissent sans interruption musicale, rythmant les avancées technologiques, les ambiances et influences  allant d’Alan Parsons Project pour « Black Cloud » et « The Light Consumed » à Pink Floyd pour la longue suite « Master of Distance » et « The Light Consumed » en passant par Vangélis avec « Occam’s Razor » et « Gamma Andromeda« .

Seul bémol, la voix de Tedd Arnold, un peu trop nasillarde et métallique, qui même si elle à été voulue par Teed, a tendance à lasser au fil des écoutes.

Il y a une sensibilité une fraîcheur dans « Inventor », qui rend cette musique, plutôt complexe, abordable.


Genres:
  Rock ElectroniqueRock Progressif
Visiter le site de The Anagram Principle
cette critique a été partagée 0 fois
 100
A propos de

 Gabriel

  (305 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

1 commentaire

Laisser un message

Your email address will not be published.