Auto Reconnaissance

Par

(4.6 sur 5) / InsideOut
Categories
Néo Progressif Rock Progressif

Après l’excellent « Proxy » de 2018, The Tangent revient à la charge avec « Auto Reconnaissance ». Andy Tillison, maître à penser du combo, distille régulièrement depuis près de 20 ans un prog sophistiqué à la Flower Kings, mais du côté jazz / Canterbury. Musique que certains qualifieront d’intellectuelle … Il s’agit avant tout d’une musique élaborée et assez virtuose, qui ne se livre pas forcément immédiatement, mais qui révèle assurément de grands moments, pour qui aime ce style bien sûr !

« Life On Hold », orgue Hammond et rythme endiablé, excellent mix prog classique et jazz-rock, pour une intro qui vous met immédiatement dans les meilleurs dispositions. « Jinxed In Jersey » est tout autre et atteint la durée peu commune de 16’ (il y a encore mieux sur l’album !). Tillison ne fait pas ici référence à l’île anglo-normande mais bien au New Jersey dans lequel il a déambulé lors d’une visite à New York. Tillison y compte ses aventures, sur fond musical plutôt jazzy avec plusieurs passages vocaux et tournures musicales lorgnant franchement du côté de Steely Dan (j’adore !).

On passe à « Under Your Spell » et son romantisme assumé : une ballade vocale accompagnée par un piano dans l’aigu et une belle guitare rythmique. On reste nettement dans le style jazz avec la guitare de Luke Machin et le sax de Theo Travis. Un morceau qui par ses sonorités et son instrumentation m’évoque les américains de Spyro Gyra (smooth jazz très mélodique mâtiné de jazz fusion et R&B). Pour « Tower of Babel » c’est le jazz-funk qui est ici à l’œuvre, et du premier choix. Musique enthousiaste et refrain mémorable.

image

Si les 16 minutes de « Jinxed In Jersey » ne vous ont pas suffi, que diriez-vous des 28 minutes et demie de « Lie Back & Think Of England » ? On atteint ici un certain paroxysme qui n’effraiera nullement les connaisseurs de The Tangent. Pour les autres il va falloir s’y mettre car ici on ne fait pas dans l’easy listening. Sans prétendre à une quelconque exégèse de cette longue fable politico-sociale anglaise, penchons-nous sur quelques passages de cette étonnante mosaïque musicale. On débute sur une section aérienne tout en délicatesse mélodique et harmonique, qui s’intensifie peu à peu pour poursuivre sur un quasi délire instrumental flûte et basse. Au milieu du morceau survient un passage assez étrange chanté en … français, avec il faut bien le dire un léger accent ! Le morceau se termine sur un long passage instrumental enchaînant atmosphères lancinantes et passages plus rythmés – on est dans l’impro jazz, puis un dernier passage chanté rappelant les premières minutes. De la grande musique assurément, mais qui aurait sans doute gagné en impact avec plus de concision.

Après ce morceau de bravoure plutôt intello, retour au funk / R&B avec « The Midas Touch » qui procure une belle respiration sur une ligne de basse de Jonas Reingold particulièrement jouissive. Quelle belle fin ! Pas tout à fait car un bonus track – l’instrumental psychédélique et déstructuré « Proxima » vient clore l’affaire… Pas ma tasse de thé et pour ma part je préfère quitter l’album sur la Midas Touch !

Complexité musicale et orchestrale, virtuosité … Encore un album de haut vol pour The Tangent qui, sans renier son style musical caractéristique, nous surprend encore avec un « Auto Reconnaissance » qui joue habilement du contraste entre morceaux courts (en relatif) et bien charpentés, et plages longues plus intellos, dans un somptueux melting-pot ELP / Steely Dan / National Health et quelques autres. Bref, ne prenez pas la tan….. (non je ne l’écrirai pas) et foncez !

Formation du groupe

Andy Tillison (Parallel or 90 Degrees) : Chant, Claviers - Jonas Reingold (The Flower Kings, Karmakanic) : Basse - Theo Travis (Soft Machine, Travis-Fripp) : Sax & Flûte - Luke Machin (Maschine, Francis Dunnery Band) : Guitares - Steve Roberts (Magenta, Godsticks) : Batterie

🌍 Visiter le site de The Tangent →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Album du mois

InMotion

Par In Vertigo

5 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *