Omnibus-3

Par

(5 sur 5) / Autoproduction
Categories
Rock Progressif

Le 3ème voyage de l’Omnibus des Samurai of Prog nous amène à revisiter pas moins de 4 albums en commençant par le diptyque consacré aux contes des frères Grimm (The Lady and The Lion et The White Snake). Ensuite nous nous rendons dans les mésas désertiques qui servent de décors aux westerns (The Spaghetti Epic 4), et pour terminer avec un voyage dans l’espace (Anthem To The Phoenix Star). Avouez que côté dépaysement, il y a de quoi faire ! En fait d’omnibus, le voyage est plutôt rapide si l’on songe que le premier album concerné ici est sorti en 2021 …

Succédant à l’immense Omnibus-2 – The Middle Years, cette nouvelle sortie nous présente cette fois les TSOP dans leur version la plus récente à savoir la présence aux côté des historiques Marco Bernard, Kimmo Pörsti et Steve Unruh, de Marco Grieco et d’Ed Unistky. Je ne connais pas les compétences musicales de ce dernier, mais pas un amateur de prog n’ignore les superbes graphismes dont il parsème les albums des TSOP et de quantité d’autres groupes et artistes. S’il s’agit de mettre l’auditeur dans les meilleures dispositions pour aborder un album, de lui donner quelques clés sur les mondes qu’il va arpenter musicalement, ou plus simplement de susciter le désir et l’envie, reconnaissons qu’Ed Unitsky maîtrise parfaitement son propos et tisse un lien très fort entre l’art graphique et l’art musical. Je vous fais grâce de l’impressionnante liste de musiciens / compositeurs de premier plan, qui donnent vie et vitalité au collectif des TSOP, le format de ces pages n’est pas adapté à ce qui ressemblerait plus à un annuaire téléphonique !

image

Les 2 albums mettant en musique les célèbres contes de Grimm sont un must have en matière de prog symphonique « classique ». Dans le premier on y retrouvera deux versions d’un des temps forts de ces 2 opus, composé par Alessandro di Benedetti et que l’on retrouve sous 2 titres, « The Queen Wish » et « White Skies », avec notamment des vocaux différents. La grande épopée éponyme du second opus, « The White Snake » est une mini comédie musicale riche en rebondissements et d’un foisonnement musical étourdissant !

Le 4ème volet des Spaghetti Epic, repris ici par les TSOP est évidemment d’une atmosphère tout autre : Enio Morricone remixé à la sauce rock progressive, avec ce qu’il faut de country pour pimenter la musique ! Cet hommage aux westerns à l’italienne développe notamment 2 bandes-sons de grande envergure, sinon hors norme : « Mira al Cuore », et « La Resa dei Conti ».

Anthem To The Phoenix Star, composé par Marco Grieco, nous emmène cette fois dans des contrées à ma connaissance inexplorées par notre collectif, à savoir l’espace intersidéral. L’aventure cosmique et musicale culmine dans sa longue pièce finale, le cathédralesque et très poétique « Behind The Curtain ».

Mentionnons aussi la présence de 4 bonus inédits, 1 par album, souvent de grande ampleur, et mettant parfaitement en valeur la science instrumentale des musiciens.

Omnibus 3 est une belle occasion de rattrapage pour ceux qui auraient des trous dans leur collection, avec ce qui se fait de mieux aujourd’hui en matière de rock progressif. Quant à moi, je m’apprête à ouvrir une nouvelle page car le prochain album des Samurai of Prog se profile déjà à l’horizon. Mais ça c’est une autre histoire !

Formation du groupe

Marco Bernard / Shuker and Rickenbacker basses - Marco Grieco / keyboards, electric and acoustic guitars, backing vocals, ukulele, percussion - Kimmo Pörsti / drums, percussion - Steve Unruh / vocals, guitars, flute, electric and acoustic violins -- With: - Alessandro Di Benedetti / keyboards, electric rhythm guitar, backing vocals - Rafael Pacha / acoustic guitar, zither, psaltery, mandolin, Irish flute, Mohan Veena, banjo, recorders, Spanish guitar, Uillean pipes - Jaime Rosas /keyboards - Cam Blokland / electric guitar - Ton Scherpenzeel / keyboards - Carmine Capasso / electric guitar - Tony Riveryman / lead electric guitar - Lauren Trew / vocals - Kari Riihimäki / electric guitar - Daniel Fäldt / vocals - David Myers / grand piano - Octavio Stampalía / keyboards - Bart Schwertmann / vocals - Marc Papeghin / French horn, trumpet - Marcelo Ezcurra / backing vocals - Ruben Álvarez / electric and acoustic guitars - Marek Arnold / alto and soprano saxes - Valerie Gracious / vocals - Marcel Singor / electric guitar - Mimmo Ferri / keyboards, electric and acoustic guitar, dulcimer, viola braguesa - Marco Vincini / vocals - Elisa Montaldo / vocals - Luca Scherani / keyboards - Marcella Arganese / acoustic and electric guitars - Stefano Galifi / vocals - Alessio Calandriello / vocals - Alessandro Corvaglia / vocals - Oliviero Lacagnina / keyboards - Camilla Rinaldi / vocals - Beatrice Birardi / xylophone, vibraphone, glockenspiel, tubular bells, custom percussion set "G.Tamborrino" - Linus Kåse / sax - Juhani Nisula / electric and acoustic guitars - Adam Diderrich / violin - Tommaso Fichele / vocals - Sara Traficante / flute - Kimmo Kilponen / electric guitar solo - Clive Nolan / vocals - Yogi Lang / vocals - Bruce Botts / electric guitar - Olivia Sparnenn Josh / vocals - Luke Shingler / flute - John Wilkinson / lead and backing vocals - Massimo Sposaro / acoustic guitar - Peter Matuchniak / electric guitar

🌍 Visiter le site de The Samurai of Prog →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Magic

Par VOYAGER X

4 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *