SOON

Par

(4.25 sur 5) / Muséa
Categories
Atmosphérique Crossover Prog Rock Progressif

T.PHAN est le projet de Stéphan Caussarieu, le batteur historique de Taï Phong. Pour rappel le groupe français des années 70, a permis de découvrir Jean-Jacques Goldman et Michael Jones, un tube « Sister Jane » est à l’actif de la formation. 

SOON, paru en 2016, fait parti des C.D. qui séduisent dès la première écoute et donnent l’envie irrésistible de renouveler immédiatement ce plaisir. Il suffit de mettre en lecture la première piste, l’éponyme « Soon » pour être attiré, le morceau se livre sans réticence, c’est un rock mélodique teinté de progressif qui se développe dans la plus pure tradition du genre. Il faut dire que le talent mélodique de Stéphan est au beau fixe et éclate tout au long des onze titres que composent cet album. Pour preuve, « Promises » affiche quelques accointances avec Supertramp, a le refrain qui s’ancre profondément dans le cerveau, c’est singulier et joliment ficelé. « Neda » la suave ballade aux accents beatlessiens, s’impose comme l’un des sommets de l’opus, son romantisme exacerbé et ses lignes mélodiques associées au chant en demi-teinte de Stephan, lui donnent une touche grave et tendue toute personnelle.

Le musicien poursuit en proposant une mosaïque de ses diverses qualités de compositeur, avec « Neda’s Dream » un instrumental ethnique et hypnotisant, quand à « Wake Up » il explore un univers sonore nouveau. Il n’est clairement pas dans la continuité des ses prédécesseurs et apporte cet aspect léger et soyeux qui faisait défaut aux mélodies, jusqu’à présent. Moins débridé et plus mélodique qu’un titre de V.D.G.G. mais dans sa lignée, le très progressif « Everything’s Allright » met un point final magistral à cet opus.

le savoir-faire de Stéphan reste omniprésent tout au long de « SOON » . L’alchimie entre les divers styles abordés rock, progressif, et parfois même jazz-rock… reste forte et ne trouble pas la belle homogénéité de l’album !

Promises

🌍 Visiter le site de T.PHAN →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Erebus

Par Returned To The Earth

4 sur 5

Crucial

Par Roland Bühlmann

4 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *