The Navigator

Par

(5 sur 5) / Autoproduction
Categories
Rock Progressif

Le dernier Nova Cascade, ‘The Navigator’, est en précommande sur bandcamp (*), sa sortie est prévue fin septembre. Tous les profits seront versés à la recherche sur le cancer du pancréas en mémoire d’Eric Bouillette (décédé en août 2022)

Pour ce ‘The Navigator’ le chanteur, claviériste et compositeur principal, Dave Hilborne, est rejoint par Charlie Bramald à la flûte, Dave Fick à la basse, Lorenzo Poliandri à la batterie et, bien sûr, Eric Bouillette au violon et guitares. Ils sont épaulés pour enrichir l’album, de Colin Powell à la guitare et Nino Chikviladze au violon. Ce quatrième album de Nova Cascade contient treize titres.

Principalement instrumental, ‘The Navigator’ s’inscrit dans la lignée des trois albums précédents, c’est le genre de disque à l’ambiance méditative pourvu d’une musique riche en émotions, qui s’écoute bien calé dans son fauteuil pour profiter pleinement du travail de ces musiciens accomplis et talentueux, dans des compositions qui trouvent le bon équilibre entre la mélodie et les prouesses instrumentales.

image

De toute évidence, ‘The Navigator’ forme un tout qui peut se déguster d’un seul tenant, pas un point faible, mais un point culminant, la piste titre « The Navigator », une aventure instrumentale de plus de dix minutes qui propose une fusion progressive du plus haut niveau, les interventions de la batterie sont superbes, tout comme les envolées et solos de guitare, ajoutez des nappes de synthé vaporeuses et vous avez là une sacrée composition !

Il va sans dire que le reste de l’opus tient formidablement bien la route, avec un « Sleeping Dogs » qui ouvre l’album, c’est lumineux dès le départ, chœurs majestueux et violon donnent le ton, l’on remarque particulièrement le chant susurré de Dave Hilborne sur une mélodie douce et rêveuse, superbe entrée en matière ! Un piano émouvant et une flute légère confèrent à « Safe Haven » une atmosphère de ballade élégante et bucolique. Il y a aussi, le court, mais fabuleux « Submerged » où rugit la guitare d’Éric Bouillette pour un long solo épique.  

L’ensemble des autres pistes, fidèle à la philosophie du groupe, emmène comme toujours l’auditeur dans des contrées différentes, où les paysages subtils défilent au gré de mélodies profondément intenses.

Captivant et superbement interprété, ‘The Navigator’ profite de solides compositions imprégnées de mélodies fines et bien construites. Plus qu’un nouvel album, ‘The Navigator’ est l’hommage ultime et sincère de Nova Cascade à un ami disparu trop tôt.

https://youtu.be/LZ8hakSWfrY

(*) https://novacascade.bandcamp.com/album/the-navigator

Formation du groupe

Dave Hilborne : chant, synthétiseurs, programmation - Dave Fick : basse - Charlie Bramald : flûte - Eric Bouillette : violon, guitares acoustiques et électriques - Lorenzo Poliandri : batterie et percussions - Avec : Colin Powell : guitares - Nino Chikviladze : violon

🌍 Visiter le site de Nova Cascade →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *