Return to Penrhos

Par

(3.75 sur 5) / Nineteen‐73
Categories
Alternative Rock Celtique Rock Progressif

Return to Penrhos se positionne comme la suite logique de Belerion diffusé en 2017. Mise à part quelques narrations, c’est un album totalement instrumental et surtout d’une forte teneur vivifiante, plein de fraicheur, qui respire une grande sagesse et un immense partage d’amour de la part d’un sacré bonhomme en la personne de « Les Penning » et aussi de son compère « Robert Reed ».

Dans cette galette, nous sommes loin des effets ou des arrangements travaillés à l’extrême, ce qui confère aux compositions une indéniable authenticité. « Penning » et « Reed » revisitent avec beaucoup de délicatesse et de tendresse des compositions du 16 ème siècle comme Amaryllis, La Bourrée (Cuckoo Song), Argiers, Kemp’s jig, comme des danses ou des madrigaux de la renaissance (La Volta, Fortune My Foe, The Fall Of The Leaf) voire même du médiéval (In Dulci Jubilo) en apportant par petites touches, des nuances modernes à des chansons d’un autre temps. Nous retrouvons aussi trois compositions originales de Sir Les Penning avec « Return To Penrhos » partie 1,2 et 3 réparties astucieusement au début, au milieu et à la fin de l’album, tel un fil conducteur avec dans le final de la partie 3 un touchant chant traditionnel écossais « Auld Lang Syne » (Ce n’est qu’un au revoir).

Voilà un album superbe de grâce, de bonté, et je peux vous assurer que l’écoute vous rend calme, serein et paisible. Les petites interventions ponctuelles guitaristiques de Mike Oldfield c’est l’olive sur la pizza. Coté arrangements et mixage c’est irréprochable et d’une limpidité cristalline.

Si j’osais je serais tenté de vous dire que nous avons là une œuvre philosophique indispensable à tout amateur de musique !

Formation du groupe

Les Penning : Flute, Flute Soprano, Alto Crumhorn, tenor gemshorn, ocarina, narration, -- Robert Reed : guitare électrique, acoustique, basse, claviers, mandoline, Banjo, voix -- Invité : Mike Oldfield

🌍 Visiter le site de Les Penning / Robert Reed →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Drift

Par Bottle Next

3.75 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *