The Outsider

Par

(3.7 sur 5) / Lion Music Record Label
Categories
Hard Rock Rock Rock Progressif

Ce (double) album du guitariste suédois Lars Eric Mattsson est sorti en novembre 2021, il s’intitule ‘The Outsider’, il est composé de 19 titres (près de 81 minutes !) dont trois instrumentaux. Lars dit que ‘c’est son travail le plus accompli et probablement aussi le plus accessible à ce jour et qu’aucune composition ne pouvait être laissée de côté‘.

The Outsider’ est un très gros projet avec dix chanteurs qui s’expriment sur une palette de compositions balayant plusieurs genres différents.

A mes oreilles Lars a composé avec ‘The Outsider’ une série de titres qui fonctionnent parfaitement, compacts et directs sans rechercher systématiquement la complexité technique, ce qui donne à l’opus une excellente accessibilité. Avec 81 minutes, au compteur, il faut de la variété dans les compositions pour tenir l’auditeur en éveil. C’est le pari que réussit Lars avec un bon échelonnement dans les plages et une belle variété dans la répartition des genres musicaux.

image

La plupart des morceaux sont dans un registre prog mélodique ou hard rock, dix-neuf titres d’où se dégagent quelques pistes incontournables dont l’instrumental d’ouverture « A Flat Earth » juste progressif comme il faut et en suivant un « Broken Heart Blues » porté par une ligne de basse ronde et expressive où se pose le chant feutré de Lars qui s’envole tel la feuille au vent.

D’autres points forts émergent avec la participation au chant de Goran Edman sur « Now And Forever », dans la lignée mélodique de Styx et sur l’excellente ballade mélancolique « Where Are We Going ? », où la chanteuse Daphne Nisi donne de la voix. Dans un genre différent Lars s’essaye avec brio à une incursion dans le funk avec le bien nommé « I’ve Got The Funk », n’est pas oublié, non plus, le hard percutant et endiablé avec un « Stare Into the Abyss » qui déboule tel un brulot dans nos oreilles.

Plusieurs écoutes seront nécessaires, en raison de son opulence, pour apprécier à sa juste valeur ‘The Outsider’, Dans l’ensemble, Lars Eric Mattsson a produit un bon album, et ses compositions qui touchent de nombreux genres contenteront à la fois les amateurs de rock progressif de hard et de rock mélodique.

Formation du groupe

Lars Eric Mattsson : Guitares, basse, claviers et chant - Chanteurs : Göran Edman (Now and Forever) - Conny Lind (Gold Digger) - Adrienn Antal (Raise My Sword) - Daphne Nisi (Where Are We Going?) - Markku Kuikka (Stare into the Abyss) - Niko Mattila (The Road I've Chosen) - Johanna Mattsson (Keep This Flame Alive) - Walle Wahlsten (Into the Battle) - Elisa Pezzuti (Sometimes I Wonder) - Lars Eric Mattsson (The Sun Coming Down, It's Too Late, Who Are We Foolin', I've Got the Funk, We All Bleed for Love (Vikings), Broken Heart Blues, Vicky's Eyes) - Christer Jansson and Andy Falconetti : Batterie

🌍 Visiter le site de Lars Eric Mattsson →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Magic

Par VOYAGER X

4 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *