Focus 50 – Live In Rio

Par

(3.5 sur 5) / IN FOCUS RECORDS
Categories
Rock Progressif

FOCUS est sans aucun doute le groupe néerlandais de rock progressif qui aura le plus marqué les seventies et ce, notamment au travers de deux albums fondamentaux;  Moving waves  (1971) et Focus 3 (1972) qui lui permettront de dépasser un succès d’estime en plaçant coup sur coup deux singles dans les charts britanniques. Le combo, mené par ses deux leaders naturels, le flûtiste-claviériste Thijs van Leer et le guitariste Jan Akkerman, y déployait une musique fortement inspirée par l’école de Canterbury, c’est-à-dire un rock progressif (même si Thjis aujourd’hui encore refuse cette étiquette) teinté de psychédélisme et d’accents jazz-fusion et R&B auquel venait s’ajouter une touche de musique baroque, le tout essentiellement instrumental.

Reformé en 2001, FOCUS nous a offert plusieurs albums studios (le dernier en date, Focus XI, sorti en 2019 et chroniqué sur ce site) qui, sans égaler les parutions de son âge d’or, démontrent que le groupe n’a rien perdu de sa créativité comme de sa flamme.

C’est toujours avec un réel plaisir que l’on découvre un nouveau disque portant le logo de FOCUS, immédiatement reconnaissable, dessiné en des temps ancestraux par le maître Roger Dean.  Avec ce double live enregistré à Rio de Janeiro en 2017, le groupe a décidé de célébrer 50 années de bons et loyaux services envers la cause musicale qui l’anime. Nous retrouvons donc tout d’abord sur cet album les classiques issus de leur répertoire le plus illustre. Ce qui n’empêche aucunement FOCUS de prendre quelques libertés pour notre plus grand plaisir, nous rappelant que l’improvisation a toujours fait partie de leur ADN.

image

En témoigne la version de 20 minutes (!) de  « Hocus Pocus »  avec ce riff de guitare magistral, quasiment hard rock, (qui tranchait nettement à l’époque avec le reste de l’album studio Moving waves ) ou encore la version de 6 minutes de « Sylvia » avec une longue intro très jazz rock avant que ne résonnent les notes de l’orgue Hammond de Thjis et que l’on ne retrouve les envolées de guitare qui préfiguraient déjà, en ces temps-là, l’ère des guitar heroes. A noter à ce titre l’excellente performance tout au long de ce live de Menno Gootjes, guitariste officiel de FOCUS depuis 2010 (après une brève incursion en 1997) qui, de par sa formation jazz et son expérience au sein de groupes de rock et de métal, a su revitaliser le son du groupe tout en lui conservant ses harmonies caractéristiques.

Parmi les autres classiques de FOCUS, repris in extenso sur ce live, figure également « Eruption », ce morceau épique, ciselé et ambitieux, composé de 15 pièces musicales, adaptation moderne de l’opéra de Jacopo Peri, Euridice. Cet album est aussi l’occasion pour le groupe de nous présenter des versions live de morceaux plus récents, qu’il s’agisse de « Le tango » (1985), « All hens on deck » (2012), ou de « Song for Eva »  (2017) qui passent tous admirablement le cap du live.

Dans l’attente d’un nouvel album studio annoncé pour 2022 et intitulé, dans la grande tradition de FOCUS, Focus XII, ce live est donc l’occasion de découvrir (ou de re-découvrir) un groupe singulier qui, 50 ans après, n’a perdu en rien de sa verve et de son plaisir évident à jouer.

Formation du groupe

Menno Gootjes - Guitares --- Pierre Van Der Linden - Batterie --- Thijs Van Leer - Chant / Claviers / Flûte --- Udo Pannekeet --- Basse

🌍 Visiter le site de Focus →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Orbe

Par Le Baron de Vincèse

4.2 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *