Pride

Par

(4.8 sur 5) / Autoproduction
Categories
Rock Progressif

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Chris Engels est dans une intense veine créatrice si j’en crois l’enchainement des sorties d’albums, que ce soit avec le Cen-ProjekT comme ici, ou sous son autre nom de scène, Chris Angels. Quelques semaines après le somptueux Tales From Avalon, le maître des ambiances atmosphériques et des mélodies suaves nous propose son nouveau venu, Pride. Loin des ambiances heroic fantasy de son prédécesseur, l’album aborde les « complexités de la vie », sujet existentiel par essence, propice à la réflexion, sinon à l’introspection.

image

Un mid-tempo aux sonorités un peu électro, « Black And White », débute l’album dans un mode sombre que vient illuminer à la fin un beau motif au piano (un peu avant 4’20). « Do I Want To Live Forever », rappelant ainsi un titre magnifique de Queen, délivre une des ces mélodies dont Chris à le secret, bien secondée par les guitares acoustiques et électriques.

« Heat And Soul » et « Illusions » sont des néo-prog d’excellente facture. Difficile pour moi de résister au romantisme flamboyant de « Passion’s Fire », le genre de musique qui, quand vous l’écouter, vous vient le sentiment que rien de mal ne peut plus vous arriver. Plus introspectif, « Peter » vaut pour sa belle progression sonore en crescendo, avant une fin apaisée et bucolique.

Morceau assez saisissant, « Poe » évoque le côté sombre du poète-romancier américain. Retour à la lumière avec la piste-titre, « Pride », et encore une fois une mélodie qui fait mouche. Le dialogue entre guitare électrique et le piano en ostinato du milieu de morceau est particulièrement réussi.

« Our Fight » renoue avec un néo-prog plus musclé, tandis que la piste finale, très acoustique, médite sereinement sur le thème de la solitude. « The Beauty Of Solitude » est assurément un des temps forts de l’album.

Comme toujours, il émane de la musique de Chris Engels une « force tranquille », et la musique suggère bien plus qu’elle ne décrit. Les compositions musicales sont imaginatives et finement ciselées sur le plan vocal et instrumental. Pride (*) est un magnifique album de rock progressif moderne dont à nouveau le multi-instrumentiste et compositeur allemand peut être fier !

(*) https://cen-projekt.bandcamp.com/album/pride

Formation du groupe

Chris Engels : chant, tous les instruments

🌍 Visiter le site de CEN-ProjekT →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Magic

Par VOYAGER X

4 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *