Les plus appréciés

Overhead – Haydenspark

ParGabriel 18 décembre 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Crossover Prog  /  Overhead – Haydenspark

Overhead

 / Haydenspark


(3.25/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  Crossover ProgRock Progressif

Formation:  Alex Keskitalo : Chant, Flûte --- Jaako Kettunen : Guitares, Basse, Claviers --- Janne Pylkkönen : Basse --- Tarmo Simonen : Claviers --- Ville Sjöblom : Batterie, Saxophone.

  • 1. Animation for the Poor Man
  • 2. Last Generation
  • 3. Count Your Blessings
  • 4. Haydenspark
  • 5. King of the World
  • 6. Across the Nation
  • 7. Death by Tribulation
  • 8. The Fall
  • 9. Gone Too Far

le groupe de rock progressif finlandais Overhead publie son 5ème album studio intitulé « Haydenspark » , l’album est sorti le 15 novembre. Cela faisait plus de six années que nous attendions leur retour, la dernière parution « Of Sun And Moon » datant en effet de 2012. De toute évidence, à l’écoute des neuf titres qui composent ce « Haydenspark » , la formation, en regard de ses derniers albums, à mis de l’eau dans son vin, fini ou presque les envolées métalliques abordées crescendos dans la plupart de leurs dernières compositions.

Beaucoup plus condensée et ramassée la musique d’Overhead devient plus simple, plus accessible voir même affichant un penchant rock FM. Ce n’est pas pour autant que cette galette ne mérite pas notre attention, même si les amateurs de progressif alambiqué et épique resteront sur leur faim. Emmené par, Alex Keskitalo un authentique et bon chanteur, le quinquet nous fera découvrir des compositions aux constructions directes et calibrées, point ici de longues pièces interminables mais des titres ne dépassant pas en majorité les 4-6 minutes. Les compositions à l’image de « Animation for the Poor Man » sont sans prétention mais affichent un sens inné de la mélodie et des arrangements délicats.

En résumé, les bonnes idées ne manquent pas pour ce « Haydenspark » , des titres comme « Last Generation » ou « Across the Nation » méritent vraiment le détour. Deux pièces plus développées (8 et 9 minutes) sont aussi présentes, « Haydenspark » qui donne son nom à l’opus et « Gone Too Far » , elles sont sans doute les meilleurs compos de l’album. Pour conclure, il y a un manque de consistance qui fait défaut à la cohérence de l’ensemble, la mayonnaise ne prend pas et le résultat reste mitigé !


Genres:
  Crossover ProgRock Progressif
Visiter le site de Overhead
cette critique a été partagée 0 fois
 800
A propos de

 Gabriel

  (490 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.