Les plus appréciés

Blind Ego – LIQUID LIVE

ParGabriel 28 novembre 2017Aucun commentaire
Accueil  /  Néo Progressif  /  Blind Ego – LIQUID LIVE

Blind Ego

 / LIQUID LIVE


(3.75/5)
Label: Gentle Art Of Music   
Genres:  Néo ProgressifRock Progressif

Formation:  KALLE WALLNER guitares/Choeurs --- SCOTT BALABAN Chant --- JULIAN KELLNER guitares --- SEBASTIAN HARNACK basse --- MICHAEL CHRISTOPH Batterie --- Invité : ARNO MENSES Chant sur "Blackened“ ---

  • 1. Place In The Sun
  • 2. Obsession
  • 3. Not Going Away
  • 4. Don’t Ask Me Why
  • 5. Never Escape The Storm
  • 6. Death
  • 7. Hear My Voice Out There
  • 8. Speak The Truth
  • 9. Blackened
  • 10. Tears And Laughter

Voici donc « Liquid Live » , enregistré en public à l’amphithéâtre Loreley, le premier Live de BLIND EGO mené par Kalle Wallner le guitariste de RPWL. Le groupe a trois albums à son actif, Mirror (2007), Numb (2009) et Liquid (2016), (http://progcritique.com/2016/10/blind-ego-liquid/) .

Puisque cet opus est nommé Liquid Live il serait donc logique que celui-ci fasse la part belle aux dernières compositions du groupe. Et c’est le cas en effet, le CD comprend sept titres sur dix issus de la dernière production, et dans l’ordre d’exécution l’on retrouve « A Place In The Sun » , « Not Going Away » , « Never Escape The Storm » ,  « Hear My Voice Out There » , « Speak The Truth » , « Blackened » et « Tears And Laughter » . Suivent deux titres de Mirror « Obsession » et « Don’t Ask Me Why » puis seulement un morceau de Numb, « Death » . Un choix judicieux, car si en studio leurs exécutions se voyaient brimées par une atmosphère fermée, leurs interprétations sur scène leur permettent d’exploiter à fond leurs potentiels. Ainsi, un morceau comme « A Place In The Sun » que j’avais trouvé plutôt anecdotique dans sa version studio prend ici une tout autre dimension, entretenant une tension palpable jusqu’à l’explosion finale. « Never Escape The Storm » devient une authentique pièce maîtresse à l’impact immédiat. Quant à « Don’t Ask Me Why » sa mélodie devient un véritable petit bijou ciselé et mélodieux.

l’on est immédiatement séduit par les atmosphères que BLIND EGO distille, Kalle Wallner continu de nous étonner en proposant un Liquid Live bourré de fraîcheur et de spontanéité !


Genres:
  Néo ProgressifRock Progressif
Visiter le site de Blind Ego
cette critique a été partagée 0 fois
 300
A propos de

 Gabriel

  (328 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n’ai cessé d’écouter et d’apprécier ce style musical.
Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.