Les plus appréciés

Amphetamin – A flood of strange sensations

ParGabriel 23 février 2016Aucun commentaire
Accueil  /  Atmosphérique  /  Amphetamin – A flood of strange sensations

Amphetamin

 / A flood of strange sensations


(3.75/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  AtmosphériquePost RockRock Progressif

Formation:  Sébastien Laurent : Compositeur, tous les instruments, enregistrement, mixage, graphisme.

  • 1. Devotion
  • 2. The threshold
  • 3. Once upon a tree
  • 4. Stranger on an island
  • 5. Endless nights
  • 6. The haunted one
  • 7. Neverland
  • 8. Favourite doll
  • 9. Thoughts in the water
  • 10. Ghostly place
  • 11. Different colours of tears

Deuxième chronique de la semaine et c’est encore un artiste Français qui publie  « A flood of strange sensations » sous le nom  Amphetamin.

Le groupe Amphetamin c’est actuellement Sébastien Laurent, originaire de Reims, seul maître à bord, qui tient les rôles de compositeur, chanteur et multi-instrumentiste. Pour ce troisième enregistrement, (ont précédés un EP Substitute et un album At The Dawn Of Twilight), Sébastien a décidé de tout réaliser lui-même, en effet il souhaitait par rapport aux autres publications du groupe un son plus épuré, sans chevauchement et entrelacement des instruments, guitares et synthés.

J’ai écouté le nouvel album d’Amphetamin d’une oreille attentive (au casque). Dès la première écoute j’ai été scotché par la qualité des mélodies développées par Sébastien. Techniquement Sébastien Laurent est au sommet de son art, les arrangements sont subtils, et la musique explore des horizons diversifiés, rock progressif, post-rock et space-rock, sans faire l’effet d’un patchwork improvisé.

Les compositions qui se dégagent de l’album sont, en introduction « Devotion » un morceau qui passe par plusieurs ambiances et atmosphères new-wave années 80, « Once upon a tree » à la mélodie dépouillée ambiante et rêveuse, « Stranger On An Island » qui sonne moyen oriental et mystique, «Endless nights » un mélange atmosphérique de post rock et rock progressif, sur des tempos plutôt lents. « Different colours of tears » pour la mise en exergue de la voix chaleureuse de Sébastien.

Seul Bémol non rédhibitoire, on peut noter quelques longueurs qui encombrent certains titres qui auraient mérités d’être plus condensés.

Il y a dans « A flood of strange sensations » un cap musical dans l’architecture et la construction des onze titres qui le compose. Un style mélancolique et nostalgique pour créer un son unique. Un travail important a été réalisé par Sébastien pour organiser l’arborescence musicale et instrumentale avec l’utilisation savoureuse et judicieuse des synthés et des guitares (le gros son de l’album).

Un album d’une qualité indéniable !


Genres:
  AtmosphériquePost RockRock Progressif
Visiter le site de Amphetamin
cette critique a été partagée 0 fois
 900
A propos de

 Gabriel

  (448 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.