Seasons

Par

(4.1 sur 5) / Autoproduction
Categories
Jazz-Rock Rock Progressif

Un nom étrange et quasi imprononçable, pour un groupe norvégien que je découvre et dont je dois dire que la musique est pour le moins surprenante ! Pas facile en effet de qualifier le style du quatuor : une sorte de jazz-rock qui va vite, et quand ça ne va pas vite, c’est que ça va plus vite encore ! Une musique tourbillonnante comme on n’en entend peu. Au bout du compte le discours est parfaitement construit tout en donnant l’impression qu’à tout moment ça peut partir en impro ! La rythmique basse / batterie fonctionne à plein régime, c’est peu de le dire, et guitares et claviers n’ont d’autre choix que de suivre. Les vocaux, souvent traités en chœurs, survolent une masse sonore qui n’offre que peu d’appui. Travail d’acrobates !

Tout cela, nous l’avons dès le premier morceau « Lessons ». Puis d’allegro, on passe à vivace, avec « Free Will » et carrément à presto / prestissimo avec « Spitfire ». On ne ressort pas indemne de l’écoute de ce triptyque d’ouverture.

image

Première limitation de vitesse avec « All Is As it Should Be » qui nous le fait allegro ma non troppo avec un thème vocal plus ample, un excellent solo d’orgue, puis de guitare, le tout sur la ligne de basse qui déroule imperturbablement son court motif répétitif. Quant à la batterie, le gars n’a pas dû voir le panneau de limitation de vitesse… Morceau psychédélique à haute tension. Superbe !

Un peu dans la même veine, plus pop-rock avec ses vocalises improbables dans le refrain, « Show Me What You Got » nous offre de plus un passage avec sons saturés. J’avoue avoir un peu décroché sur cette piste, c’est plus de mon âge ! Du moins jusqu’à peu après 4’ ou tout s’arrête soudain pour un passage lent et acoustique inattendu, … du blues, du blues !

image

« Fire & Water » ajoute une note funky à l’album, tandis que « Divine » fait dans une sorte de marche lente voire trainante. Intéressant de suivre la batterie qui s’ingénie à ne pas battre la mesure de ce qui pourrait n’être qu’un conventionnel 4 temps. Tout aussi intéressants sont les petits traits descendants de guitare qui apparaissent de temps à autre. On termine andante tranquillo sur un ambiant / psychédélique « When You Call », qui nous fait atterrir en douceur.

Au vu de leur performance musicale et de leur brillante technique instrumentale, on ne sera pas étonné d’apprendre que le quatuor Hallvard Gaardløs (basse, vocaux), Karl Bjorå (guitare, vocaux), Vegard Lien Bjerkan (claviers, vocaux), et Axel Skalstad (batterie), ont fait leurs classes au Conservatoire de Jazz de Trondheim. Seasons (*) est un album tout à fait original. Sans être avant-gardiste, la musique bouscule l’auditeur et l’entraine volontiers hors de sa zone de confort. Voilà qui vous changera un peu de l’ordinaire !

(*) https://wizrd.bandcamp.com/

Formation du groupe

Hallvard Gaardløs : Basse, Chant - Karl Bjorå – Guitares, Chœurs - Vegard Lien Bjerkan : Claviers, Choeurs - Axel Skalstad : Batterie - Avec : James Petralli : Chants (titre 6)

🌍 Visiter le site de WIZRD →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Album du mois

Ahora

Par Masal

5 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *