Five Stars Above

Par

(4.5 sur 5) / Autoproduction
Categories
Métal Progressif Rock Progressif

Wedingoth est un groupe de metal progressif français, de la région lyonnaise, fondé à la fin des années 2000. Il sort en ce début d’année son quatrième album ‘Five Stars Above’. Je ne connaissais en rien le groupe et sa musique, la superbe pochette de l’album attira mon attention, une première touche visuelle qui titilla mon intérêt pour partir à la découverte des neuf pistes de celui-ci.

« Dear Universe » ouvre l’album, après une longue intro instrumentale avec guitare acoustique et nappes de claviers aériennes, arrive le chant puissant de Céline Nephthys propulsant la mélodie vers des sommets, se succèdent alors séquences atmosphériques, guitare/claviers au souffle épique et chœurs éthérés façon ‘The Great Gig in the Sky’ du Floyd.

image

Changement radical avec « Masterpiece Of Life » qui nous plonge dans un metal progressif où l’atmosphère est lourde, les assauts de la guitare électrique sont saillants, le chant est vigoureux, quelques passages aériens viennent casser adroitement la fougue de la mélodie. Plus posée « Dear Man On Earth » est une ballade chargée d’émotion qui va d’une ouverture calme à une seconde moitié plus énergique se terminant par un excellent solo de guitare.

L’un des points forts de l’album, « Time » démarre sur une séquence atmosphérique se poursuivant avec une mélodie d’une plus grande emphase dramatique alignant en son sein quelques superbes solos de guitare et claviers. « The Spaceman » et « I Don’t Care » n’ont pas le même impact que leurs prédécesseurs, ils s’inscrivent dans un format prog/metal puissant et direct, plus lourd, mais classique. Complexe et harmonieux d’un bout à l’autre « Cross The Mirror » est bien meilleur, l’atmosphère générale est plus large et kaléidoscopique, rythmé par une montée en cadence de la mélodie où se croisent les genres d’une manière éclectique et se révèle être un excellent pont entre le rock progressif et le côté plus dur du metal progressif, l’un des morceaux les plus efficaces de l’opus.

La composition de plus de 15 minutes « My Own Sacrifice » trouve l’équilibre parfait entre un metal qui sait se faire léger et des influences progressives qui se découvrent au fil des paysages sonores à la fois tendres et stimulants. L’album se termine sur « Love » une balade apaisante, d’une beauté romantique à la fois émouvante et prophétique.

Une quatrième production parfaitement réussie pour Wedingoth qui parvient à exploiter pleinement la complexité des mélodies et le brassage de ses diverses influences d’une manière toute personnelle.

Formation du groupe

Steeven Segarra: Guitares, Claviers - Céline Nephthys: Chant - Manon Fortin: Basse - Stéphane Rochas: Batterie - Claviers sur Cross The Mirror: Olivier Castan

🌍 Visiter le site de Wedingoth →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Magic

Par VOYAGER X

4 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *