Spaceflowers

Par

(3 sur 5) / Tonzonen Records
Categories
Rock Progressif Rock Psychédélique

The Spacelords nous dévoile Spaceflowers. Un album regroupant trois longues pièces qui s’inscrivent dans la conclusion de la trilogie qui a démarré avec « Liquid Sun » puis « Water Planet ». Quand je parle de pièces extra-longues, un titre comme « Cosmic trip » pèse quand même 24 minutes. Des minutes où la ligne de basse et la batterie sont pratiquement immuables avec une guitare qui virevolte sous différents effets autour de ce thème dans une ambiance mêlant le psychédélique et le Space rock. L’atmosphère est sévèrement planante lorgnant, sans sourciller, vers le Floyd année 70.

« Frau Kuhnkes Kosmos » sur un rythme plus soutenu reprend les mêmes principes et le même environnement musical que le titre précèdent. « Spaceflowers » titre éponyme est en soi, sans aucun doute, le titre le plus varié dans son contenu, dans la diversité du thème principal et dans une progression musicale bien triturée, avec un final plus rock et de très bon soli de guitare qui amènent de superbes nuances.

Les Spacelords avec huit albums à leur actif, si l’on compte l’étrange « The Spacelords Vs Dhvani », ‎n’ont plus rien à prouver. On aime ou on n’aime pas mais ils ne laissent pas indifférents. Ils restent fidèles à leurs styles et leurs univers musicaux et c’est sans doute ce détail qui fait que ce manque de surprise du genre  « on sort de la zone de confort » qui m’a un peu déçu au final.

Formation du groupe

Matthias Wettstein : guitares - Akee Kazmaier : Bass - Marcus Schnitzler : Batterie, Percussion

🌍 Visiter le site de The Spacelords →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

SADA

Par ÁNGEL ONTALVA & VESPERO

3.6 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *