One to Zero

Par

(5 sur 5) / Gentle Art of Music
Categories
Rock Progressif

Prolifique au début de sa carrière, Sylvan aligna pas moins de six albums et un live de 1999 à 2006, puis mis la pédale douce pour ne plus sortir qu’un album tous les trois ans jusqu’à ‘Home’ en 2015. Depuis, silence radio, et enfin six années après le revoici avec une nouvelle production, « ONE TO ZERO » qui sort sur le label de de Yogi lang (RPWL), Gentle Art Of Music. L’album est un concept, ‘Le groupe décrit l’album comme une « autobiographie d’une intelligence artificielle, de sa propre perspective »’.

Alors, me direz-vous, cette longue attente sera elle bénéfique à la formation et à fortiori à l’amateur de musique que nous sommes ? Sylvan a toujours prôné un prog sophistiqué et direct où la mélodie tient la place principale, loin de l’esbroufe des dérives instrumentales techniques bien souvent vaines. Le premier titres, « Bit By Bit » est là pour nous le rappeler sans détour, un rock progressif dans la lignée de Porcupine tree, un mélange d’atmosphères légères, des envolées énergiques percutantes, et un appui très, très fort sur la mélodie. En un mot une réussite ! Si je reste dans le jeu des comparaisons, « Encoded At Heart » pourrait figurer sans rougir dans le meilleur album de Blackfield. Une longe mélopée, mid-tempo, au refrain entrainant, avec des guitares qui vibrent doucement menant tranquillement et progressivement vers un solo de guitare planant des plus agréables. Presque sans coupure arrive, « Start Of Your Life » une piste au rythme obsédant et entêtant où l’on ne peut s’empêcher de taper du pied, ou autre chose c’est vous qui voyez.

image

Coupure brutale pour passer à l’intro de piano de « Unleashed Power », les claviers tissent une douce toile instrumentale, déployant une richesse de contrastes chatoyants de lumière et d’ombre, dans un thème atmosphérique où le chant de Marco Glühmann caresse nos sens.  Epoustouflante de rebondissements, la mélodie de « Trust In Yourself » ajoute de la profondeur et une texture complexe. Loin de schémas préétablis la composition surprend par ses ruptures inattendues et incandescentes, au final le résultat est indéniablement convaincant. « On My Odyssey » est plus up-tempo avec un excellent refrain très prenant, un violon mélancolique, un piano discret et une guitare électrique incisive qui font de ce titre une formidable rencontre entre des tonalités automnales et une mélodie élancée. Le piano, une nouvelle fois, occupe la première place sur « Part Of Me », deuxième titre par sa longueur, (9:16 min). Une écriture spirituelle et intelligente qui captive et maintient votre intérêt, l’auditeur se retrouve à nouveau possédé par l’attrait fascinant et hypnotisant de la mélodie, du grand art !

« Worlds Apart » s’ouvre de façon dramatique, les percussions donnent le ton, lenteur et ampleur sont de mises pour une interprétation toute en subtilité, élégante et émotionnelle. Introduction électro synthétique pour lancer « Go Viral », ça file vite, des claviers futuristes et des changements musicaux inattendus nous poussent à entrer dans des contrées complexes. Un titre original qui en surprendra plus d’un, à découvrir ! Le démarrage de « Not A Goodbye », piste la plus longue (10:14min), s’ouvre sur des sons lourds et une guitare qui s’épanouit sur une toile de fond en touches hypnotiques, mais en même temps claires et proéminentes. La musique est fluide et majestueuse, une fois de plus le chant de Marco Glühmann est confondant de justesse et s’incruste parfaitement dans les lignes mélodiques, et que dire du solo de guitare, un must !

Le sans faute, Sylvan a mis au point un très bon album qui satisfera, les aficionados de bonne musique, à de nombreux niveaux. Franchement je ne trouve rien de négatif à dire à propos de ce « ONE TO ZERO », l’attente fut longue mais justement récompensée, un candidat très sérieux pour l’album du mois et de l’année !

Formation du groupe

Marco Glühmann : Chant, - Volker Söhl : Claviers, - Sebastian Harnack : Basse, - Matthias Harder : batterie, - Johnny Beck : guitares. --- Invités --- Kalle Wallner : Guitares acoustiques supplémentaires, - Yogi Lang : Claviers supplémentaires, - Katja Flintsch : Violon et alto, - Bine Heller : Chœurs.

🌍 Visiter le site de Sylvan →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *