Project One

Par

(3.5 sur 5) / Autoproduction
Categories
Crossover Prog Rock Progressif

« Project One » , est le premier album pour l’équipe allemande de Riven Earth formée il y a deux ans par des artistes expérimentés. Les musiciens ne sont pas de toute première jeunesse, et les compositions au nombre de neuf, fleurent bon le progressif que l’on jouait dans les années 70/80.

Cette formation inspirée distille des mélodies savamment agencées, entrecoupées de climats  aérées surfant entre les différentes atmosphères avec l’élégance de groupe comme, Eloy ou Barclay James Harvest, Vous me direz, rien de bien original là-dedans, et bien oui, mais justement c’est ce qui est bon et qui nous fait retomber avec bienveillance vers nos premiers amours.

La musique de Riven Earth est généreuse, énergique, « Darkness » le premier morceau de l’opus est à ce titre le plus caricatural de l’orientation musicale du groupe. La couleur obtenue ne bénéficie d’aucun doute, on se retrouve propulsé parmi des ambiances propres aux seventies, refrains imparables et mélodies privilégiant les mid-tempos plutôt que les envolées speedées. Et ça continu, car Riven Earth sans passéisme nostalgique, pratique un rock progressif « canonique » comme il ne s’en fait plus, « Till The Last Curtain Falls » et « Boat People » , entre autres, alignent climats tarabiscotés et atmosphères à la fois lourdes et stimulantes, comme au bon vieux temps.

« Project One » est un album plutôt bien balancé, et il n’est pas trop tard pour replonger dans cette musique, qui par ses qualités a réussi à franchir le cap de plus de cinq décennies !

Formation du groupe

Wolfgang Beckers - Claviers --- Günter (Guenni) Schlünkes - guitare et basse --- Uli Krücken - Chant et guitare Acoustique

🌍 Visiter le site de Riven Earth →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Valor

Par The Opium Cartel

4 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *