From the New World

Par

(3.5 sur 5) / FRONTIERS RECORDS
Categories
Crossover Prog Rock Rock Progressif

Revoilà Alan Parsons avec ‘From the New World’, son retour discographique en 2019 avec ‘The Secret’, premier nouvel album studio en 15 ans, avait rassuré le fan que je suis depuis la première heure (‘Tales of Mystery and Imagination’ en 1976) sur sa capacité à toujours composer ces mémorables mélodies associant avec succès le prog et le rock classique.

Dix nouveaux titres et une reprise ‘Be My Baby’ des The Ronettes remplissent cette nouvelle production. Comme à son habitude une pléiade d’invités prestigieux (musiciens, chanteurs) vient apporter sa contribution à l’élaboration de l’album.

image

Dans l’ensemble j’ai trouvé que ‘From the New World’ était d’un très bon niveau alignant comme à son habitude des compositions bien travaillées et mélodiques, mais sans aucune prise de risque. Bien loin des excellents ‘Try Anything Once’ (1993) et ‘On Air’ (1995) ses premiers albums hors le ‘Project’. Donc, dans un créneau bien maîtrisé, Alan nous régale de mélodies luxuriantes où se croisent guitares électriques et acoustiques, grand piano, orchestrations symphoniques et des chanteurs plus brillants les uns que les autres.

Du côté des morceaux qui se détachent de l’ensemble, ‘Fare Thee Well’, ‘The Secret’, ‘Don’t Fade Now’, ‘I Won’t Be Led Astray’ et ‘You Are the Light’ dans la grande tradition d’Alan Parsons sont hautement recommandables. Les autres titres, loin d’être insipides, restent d’une grande qualité mélodique.

Un bon album, mais un peu plus d’audace aurait été la bienvenue pour rendre ce ‘From the New World’ plus consistant et enfin renouer avec les meilleures productions d’Alan.

Formation du groupe

Chant : Alan Parsons, Tommy Shaw, David Pack, James Durbin, PJ Olsson, Todd Cooper, Dan Tracey, Mark Mikel, Tabitha Fair - Chœurs : Alan Parsons, Tommy Shaw, PJ Olsson, Todd Cooper, Dan Tracey, Doug Powell, Mark Mikel, Chris Shutters, Scott Hunt - Guitares : Alan Parsons, Jeff Kollman, Dan Tracey, Doug Powell, Jeff Marshall, James Durbin, Tim Pierce - Basse : Guy Erez - Batterie : Danny Thompson - Claviers : Tom Brooks, Doug Powell, Matt McCarrin, Kim Bullard - Sax : Todd Cooper - Violoncelle sur "I Won't Be Led Astray" : Mika Larson - Guitare Solo sur "Give 'Em My Love" et "I Won't Be Led Astray" : Joe Bonamassa -

🌍 Visiter le site de Alan Parsons →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

111

Par Ayno

3.7 sur 5

Commentaires

  1. houaii c pas non plus extra rien ne vaux les premiers albums tales of mystery , eve, i robot ,pyramide

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.