Crescent Spoon

Par

(4.5 sur 5) / Autoproduction
Categories
Jazz-Rock Rock Progressif

Regressor, un nom un peu curieux pour désigner un projet solo du guitariste / compositeur / producteur écossais, Joseph Stevenson. Difficile de ne pas être conquis dès la première écoute par ce mélange prog rock / smooth jazz / fusion, très mélodique et truffée d’excellents solos de guitare (nous y reviendrons). Tout cela me rappelle les sonorités du défunt label américain GRP …

« Pillowcase », une courte intro acoustique, vous fait gentiment sortir du sommeil pour vous faire atterrir dans un « Fruit Crush » qui prolonge un tantinet les sonorités acoustiques avant de lancer un mouvement de guitare électrique plus affirmé et volontaire. Premier invité, c’est le norvégien Owane qui prend les choses en main de belle manière. « The Squid King » commence en douceur avant que le guitariste anglais Sam Birchall ne s’en mêle. Comme pour la piste précédente on peut faire un rapprochement avec Larry Carlton ou Lee Ritenour.

image

C’est encore le cas pour « Garden Party », qui reste dans le style West Coast. Un petit intermède mélancolique, « Yesterday’s Orange » qui joue habilement de phrases courtes puis de silences, lance un « Moonlight Chef » enthousiaste avec son thème conquérant à la guitare, qui sera ensuite repris au sax par Sam Rapley. Un des sommets de l’album à coup sûr !

« Saffron Sunset » tout en délicatesse et élégance pour ce coucher de soleil décidemment très californien. Le morceau-titre, qui clôt l’album, est aussi le plus développé de l’album. « Crescent Spoon » aborde parfois des sonorités plus métal. 3ème guitariste invité, Arenlong y va de ses mélismes pour conclure un album vraiment lumineux.

Musique nettement plus fusion / jazz-rock que prog, je vous le concède aisément, « Crescent Spoon » (*) se déguste comme un bon cocktail en se laissant bercer par les sonorités smooth jazz et emporter par les lignes sans cesse mouvantes des somptueuses guitares.

(*) https://linktr.ee/regressor

Formation du groupe

Composé et produit par Joseph Stevenson - Production additionnelle par Jack Davenport - Batterie interprétée par Andrew Scott - Mixé et masterisé par Jack Davenport aux Owl Shed Studios - Illustration par Raphaël Smith 'Fruit Crush' solo de guitare par Owane - 'The Squid King' solo de guitare par Sam Birchall - 'Moonlight Chef' saxophone par Sam Rapley - 'Crescent Spoon' solos de guitare par Arenlong - Soutien émotionnel par Giulia Formica

🌍 Visiter le site de Regressor →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Lucid

Par Yaatri

4.6 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.